Accéder au contenu principal

Ski alpin: "Je ne suis plus le favori pour le gros globe" reconnaît Pinturault

Publicité

Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) (AFP)

Alexis Pinturault, qui s'aligne dimanche sur le géant de Garmisch-Partenkirchen, reconnaît qu'il n'est "plus le favori" pour le gros globe de cristal de la coupe du monde de ski alpin.

"Oui, mathématiquement c'est encore accessible", a-t-il dit lors d'un entretien téléphonique avec des journalistes, "mais je ne suis plus le favori. Le grand favori maintenant c'est Henrik" Kristoffersen, le Norvégien en tête du classement général avec 841 pts, contre 722 à Pinturault.

Pinturault avait terminé deuxième du général l'an dernier derrière l'Autrichien Marcel Hirscher, qui a mis un terme à sa carrière.

Kristoffersen est, comme Pinturault, un spécialiste des disciplines techniques, slalom et géant, et a profité des deux sorties de piste du Français en janvier pour creuser l'écart.

"Je préfère courir pour gagner des courses" plutôt que pour accumuler les points, a cependant expliqué le skieur de Courchevel, "je préfère sortir parce que j'ai pris des risques plutôt que terminer dixième en me disant que je n'ai pas tout donné".

A Garmisch, le Français triple vainqueur du petit globe du combiné retrouvera le géant après un mois de janvier essentiellement consacré au slalom. "J'aimerais rebondir correctement en géant, surtout après les trois derniers qui se sont passés moyennement", a-t-il dit.

Après sa victoire inaugurale à Soelden en début de saison, il a ensuite peiné à Beaver Creek (17e), Alta Badia (8e) et Adelboden (10e) où il était malade.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.