Accéder au contenu principal

Edouard Philippe entame sa campagne samedi dans les rues du Havre

Publicité

Le Havre (AFP)

Le Premier ministre Édouard Philippe, candidat tête de liste aux élections municipales dans son fief du Havre, s'est offert samedi une déambulation matinale dans les rues de la cité portuaire pour sa première sortie de campagne, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Décontracté, le chef du gouvernement qui a annoncé qu'il resterait à Matignon s'il étai élu, est allé à la rencontre des Havrais et a échangé avec les commerçants du centre-ville, en présence de ses gardes du corps.

Promenade tranquille, sourires et poignées de mains: beaucoup d'habitants ont interpellé M. Philippe sur son passage, lui adressant des encouragements, d'autres se disant contents de le voir de retour au Havre. M. Philippe s'était rendu auparavant à son QG de campagne où il a rencontré son équipe qui préparait les affiches électorales, avant de partir vers 10H30 pour sa première déambulation.

Édouard Philippe a annoncé vendredi qu'il se présenterait comme candidat tête de liste aux municipales au Havre, une ville dont il était maire depuis 2010 jusqu'à sa nomination à Matignon en 2017. "C'est un choix à la fois longuement mûri et évident", a-t-il plaidé devant plusieurs centaines de ses soutiens massés dans une petite salle du Havre, pour le lancement de la campagne.

M. Philippe a prédit "une élection difficile" tant "humainement" que "politiquement", dans un contexte social tendu et alors que plusieurs centaines de personnes manifestaient à l'extérieur de la salle à l'appel de la CGT, faisant résonner des détonations de bombes agricoles et des sirènes.

Des incidents se sont produits en fin de manifestation et les forces de l'ordre ont procédé à des tirs de grenades lacrymogènes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.