Accéder au contenu principal

Six nations: les Anglais redoutent Vakatawa

Publicité

Saint-Denis (AFP)

"Phénoménal, une menace permanente": samedi, à la veille du Crunch en ouverture du Tournoi contre les Français, joueurs et staff anglais ont reconnu les qualités du centre tricolore Virimi Vakatawa, tout en affirmant pouvoir le contenir.

"Il était phénoménal avec l'équipe de France à 7, c'est une menace permanente", a commencé Simon Amor, entraîneur des arrières anglais, en conférence de presse au Stade de France, où se jouera France-Angleterre dimanche à 16h00 (15H00 GMT).

Simon Amor sait de quoi il parle. Avant de joindre l'encadrement d'Eddie Jones début janvier, le technicien de 40 ans était à la tête de l'équipe d'Angleterre à 7.

Désormais en charge de l'animation offensive anglaise, il voit avec le trois-quart du Racing 92 une des principales menaces françaises: "Voir les progrès qu'il a effectués et comment il a importé cette menace offensive dans le rugby à 15, c'est excellent".

"C'est un homme dangereux, il joue très bien en ce moment. On est bien conscient de ça mais nous avons aussi de grands joueurs et nous pensons être capable de le contenir", a parié Amor.

Un des vis-à-vis du Fidjien d'origine sur le terrain dimanche, Jonny May, a également reconnu "la menace qu'il représente" tout en expliquant: "on ne peut pas se concentrer sur une seule personne".

"On respecte le fait qu'il soit un joueur de classe mondiale mais il y a de nombreuses autres menaces dans leur ligne arrière", composée, outre Vakatawa, de Gaël Fickou au centre, de Teddy Thomas et Damian Penaud aux ailes et de l'arrière Anthony Bouthier, qui fêtera sa première sélection.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.