Accéder au contenu principal

"Bienvenue Sésame", la série en arabe pour des enfants confrontés aux crises

Publicité

Dubaï (AFP)

De célèbres marionnettes pour aider des enfants à "gérer leurs émotions" dans une région secouée par les guerres et les troubles politiques: c'est l'ambition de la nouvelle adaptation arabe de la série éducative américaine "Sesame Street" qui arrive cette semaine sur les écrans.

Populaires à travers le monde entier, les marionnettes en forme de peluches colorées de "Sesame Street", connu en français sous le nom "Rue Sésame", abordent divers thèmes de société selon les pays et les régions où le programme est adapté.

Dans la nouvelle adaptation arabe intitulée "Ahlan Simsim" (Bienvenue Sésame, en français), réalisée en Jordanie et diffusée sur la chaîne satellitaire saoudienne MBC3 à partir du 2 février, des marionnettes arabes font leurs apparition aux côtés des célèbres personnages de Grover, Elmo ou Macaron Le Glouton (Ka'aki dans la version arabe).

De couleur jaune vive, Jad débarque dans la série accompagné de son amie Basma et leur chèvre de compagnie Ma'zooza.

"On joue tout le temps, on chante, on tente de nouvelles expériences et on se lance dans des aventures", raconte Basma à l'AFP, lors d'une visite à Dubaï dans le cadre d'une campagne de promotion.

"Nous avons beaucoup d'amis dans le quartier. Mais Jad est mon meilleur ami", confie la poupée violette coiffée de deux couettes.

"Jad et moi ne nous ressemblons pas beaucoup", dit Basma. "Il est artiste peintre. J'adore chanter et danser. Il aime que les choses soient bien rangées. Il pense, planifie et moi je m'ennuie", s'amuse-t-elle.

- "Tous différents" -

La nouvelle saison s'inscrit dans le cadre d'un programme humanitaire conjoint entre Sesame Workshop --l'association à l'origine de l'émission originale-- et le Comité international de secours (IRC).

Objectif: "prendre soin des enfants et des soignants touchés par le conflit syrien", selon un communiqué publié par les organisateurs.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie a fait plus de 380.000 morts et entraîné le déplacement de 5,1 millions d'enfants syriens, dont 2,5 millions vivent désormais à l'étranger, essentiellement au Liban, en Turquie et en Jordanie.

Un des personnages principaux, Grover, s'est rendu dans plusieurs pays arabes, où il a rencontré des enfants pour leur poser des questions sur la jalousie ou l'attention portée à ceux qu'ils aiment.

"Nous sommes tous différents les uns des autres", affirme à l'AFP Grover, alias Gargor dans la version arabe, reconnaissable à sa couleur bleue et sa large lèvre rouge.

"Il y a ceux qui aiment chanter, ceux qui aiment danser, ceux qui aiment faire de l'exercice, et beaucoup veulent être comme moi, le meilleur présentateur du monde", s'enorgueillit-il.

"Mais j'ai découvert qu'on se ressemblait car nous nous aimons", conclut-il.

Fruit de deux années de travail avec des spécialistes de l'enfance, chaque épisode de 26 minutes fera la part belle aux spectacles avec des célébrités du monde arabe et des enfants de toutes les nationalités de la région.

- "Abécédaire des émotions" -

"Nous dressons un abécédaire des émotions avec la stratégie à adopter pour les gérer à travers des chansons et des activités", explique à l'AFP le producteur exécutif de l'émission, Khaled Haddad.

"Malheureusement, nos enfants (dans le monde arabe) ont des difficultés à exprimer leurs sentiments. L'enfant ne sait pas qu'il a peur, qu'il est en colère ou même jaloux", observe-t-il.

Dans un épisode, Basma et Jad apprennent avec Hadi, un humain qui fait figure de grand-frère, comment gérer la peur. "Pose ta main sur le ventre, respire par le nez, inspire et expire pour t'aider à te calmer", suggère alors Basma.

Malgré son rôle de jeune arrivant au sein de la communauté, les responsables du programme télévisé refusent de donner à Jad "l'étiquette du réfugié".

"C'est un nouveau qui arrive dans le quartier. Tous les enfants apprennent à se connaître et deviennent amis", insiste Khaled Haddad, soulignant que l'émission animée est destinée à tous les enfants du monde arabe.

Depuis ses débuts en novembre 1969 à la télévision américaine, "Sesame Street" a conquis plus de 150 pays. Une première adaptation arabe dans le Golfe avait connu un grand succès dans les années 1980.

Le tournage de la deuxième saison d'"Ahlan Simsim" débutera en mars prochain.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.