Accéder au contenu principal

Virus: le Sud-Coréen Hyundai interrompt la production d'une de ses chaînes de montage

Publicité

Séoul (AFP)

Le premier constructeur automobile sud-coréen a interrompu mardi la production sur une de ses chaînes de montage en raison d'un manque de pièces lié au nouveau coronavirus en Chine et envisage des mesures plus larges, a annoncé mardi la société.

Les chaînes d'approvisionnement fonctionnent à flux tendu dans l'industrie automobile.

En 2011, le tremblement de terre et le tsunami de Fukushima au Japon avait détruit une usine de Renesas Electronics, le spécialiste japonais des puces diverses pour automobiles et appareils électroniques.

L'apparition de la pneumonie virale en Chine a perturbé l'approvisionnement en composants de câblage, a déclaré une porte-parole de Hyundai.

"Pour l'instant, la chaîne de production des berlines Genesis à l'usine numéro 5 d'Ulsan a été temporairement suspendue", a-t-elle déclaré.

Elle n'a pas été en mesure de dire quand la production pourrait reprendre et a indiqué que le constructeur automobile discute avec son syndicat de la possibilité que de nouvelles usines soient contraintes de suspendre leur production.

"La situation ne semble pas bonne", a-t-elle déclaré.

L'épidémie est apparue dans une ville du centre de la Chine, Wuhan, est un centre majeur de l'industrie automobile chinoise où les français PSA et Renault ont implanté l'essentiel de leurs usines dans le pays.

Hyundai possède des usines en Corée du Sud mais également à l'étranger, notamment en Chine.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.