Accéder au contenu principal

Coronavirus: des milliers de touristes chinois bloqués à Bali

Publicité

Bali (Indonésie) (AFP)

Des milliers de touristes chinois risquent fort d'être bloqués à Bali alors que l'Indonésie suspend mercredi à minuit ses liaisons aériennes avec la Chine pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Au moins 5.000 touristes chinois se trouvaient toujours sur l'île touristique mercredi, selon Gou Haodong, le consul général de Chine à Denpasar. Certains espèrent obtenir une extension de leur visa.

"Nous espérons que le bureau de l'immigration de Bali pourra aider les touristes chinois qui doivent rester après l'expiration de leur visa", a-t-il déclaré.

Des hôtels ont garanti aux visiteurs qu'ils seraient bien traités durant leur séjour prolongé, a-t-il assuré, mais un établissement a "rejeté des touristes chinois qui s'étaient déjà enregistrés et avaient gagné leurs chambres, en raison de la peur du coronavirus".

Depuis le début de l'épidémie mi-décembre, le nombre de touristes chinois qui viennent à Bali a régressé, passant de quelque 6.000 par jour à seulement un millier.

L'Indonésie, qui a décidé dimanche de suspendre ses liaisons aériennes avec la Chine à compter de mercredi soir, n'a pas confirmé à ce stade de cas de contamination sur son sol par le virus. Celui-ci a tué près de 500 personnes en Chine continentale et deux autres personnes ailleurs, l'un aux Philippines et l'autre à Hong Kong. Plus de 24.000 cas de contamination sont confirmés en Chine continentale et plus de 200 cas dans une vingtaine d'autres pays.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.