Rugby: le controversé Israel Folau, recruté par les Dragons catalans, est "reconnaissant"

2 mn
Publicité

Londres (AFP)

La star australienne du rugby Israel Folau, auteur de propos homophobes qui lui ont valu une suspension dans son pays, a fait part de sa gratitude à l'égard des Dragons catalans, la franchise française de la Super League de rugby à XIII, qui vient de le recruter.

"Je suis tellement heureux de retrouver le sport que j'ai pratiqué dans mon adolescence et au début de ma carrière", a expliqué Folau à la chaîne de télévision britannique Sky Sports mardi soir.

"Cela fait dix ans que je n'ai plus joué à XIII, je suis reconnaissant aux Dragons de me donner la chance de faire partie d'un grand club et d'une grande équipe", a-t-il ajouté.

Chrétien évangélique, Folau avait été suspendu par la Fédération australienne de rugby après avoir fait scandale en avril 2019 en écrivant sur son compte Instagram: "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver".

Folau, 30 ans, s'est engagé pour un an avec les Dragons, seule équipe française participant à la Super League, le championnat anglais de rugby à XIII. Il a débuté sa carrière dans cette discipline, avant de passer à XV en 2013 et de se faire rapidement un nom. Il a inscrit 37 essais en 73 apparitions sous le maillot des Wallabies.

Son nouvel entraîneur, l'Anglais Steve McNamara, a reconnu qu'il s'attendait à ce que le recrutement de Folau suscite la controverse.

"Après avoir passé beaucoup de temps à lui parler, nous avons appris à la connaître et nous avons eu les garanties que nous voulions, cela nous a permis de prendre notre décision et de lui donner une nouvelle chance", a expliqué l'entraîneur des Dragons.

L'arrivée de Folau en Super League a suscité des tensions parmi les présidents des autres franchises qui devaient participer à une réunion mercredi à Salford, dans le nord de l'Angleterre.

Le président de l'équipe anglaise de Hull, Neil Hudgell, a prévenu son homologue des Dragons Bernard Guasch qu'il pourrait poursuivre la franchise française en justice si l'arrivée de Folau devait avoir un impact financier négatif.