Accéder au contenu principal

Twitter augmente son nombre d'usagers, son action s'envole

Publicité

New York (AFP)

Twitter a conclu 2019 sur une bonne note en faisant part jeudi d'une forte hausse de son nombre d'utilisateurs et de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, compensant des profits décevants et faisant bondir son titre à Wall Street.

Avec 152 millions d'usagers quotidiens "monétisables" entre septembre et décembre 2019, le réseau social a affiché une progression de près de 21% par rapport à la même période l'an dernier.

Plus de 20% de ces usagers vivent aux Etats-Unis, les 80% restants se trouvant à l'étranger.

Twitter considère comme "monétisables" ses utilisateurs pouvant être exposés à de la publicité sur sa plateforme ou ses applications.

Le titre du groupe grimpait de près de 15% à la Bourse new-yorkaise dans les premiers échanges.

Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 10,9%, à 1,01 milliard de dollars, plus que les 992 millions attendus en moyenne.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires est de 3,46 milliards de dollars pour Twitter, en légère hausse par rapport à 2018.

"2019 a été une grande année pour Twitter", s'est félicité le co-fondateur du réseau social Jack Dorsey, qui s'est également montré confiant pour 2020.

Twitter a en revanche vu son bénéfice net être divisé par plus de deux à 118,77 millions de dollars.

Comme ses concurrents, Twitter tire la majorité de ses revenus de la publicité. Au quatrième trimestre 2019, les recettes publicitaires ont été de 885 millions de dollars, en hausse de 12% par rapport à la même période l'an dernier.

"La bonne performance du chiffre d'affaires de Twitter montre que les annonceurs ont confiance dans la portée de la plateforme malgré quelques problèmes produits rencontrés plus tôt dans l'année", note Nazmul Islam de eMarketer.

Lors de la publication en octobre de ses résultats du troisième trimestre, Twitter avait fait état de "ratés" informatiques dans son ciblage publicitaire.

"Leur décision d'interdire les publicités politiques ainsi que la nouvelle politique contre les contenus médias falsifiés devraient résonner de manière positive chez les usagers et permettre une nouvelle croissance du nombre d'utilisateurs lors du prochain trimestre", précise M. Islam.

Jack Dorsey a annoncé en octobre que Twitter n'accepterait plus aucune publicité à caractère politique.

Twitter a également dévoilé cette semaine une nouvelle initiative pour réduire la propagation des contenus manipulés et des fausses informations, notamment les vidéos "deepfake", qui ont recours à des montages hyper-réalistes.

A l'approche de l'élection présidentielle américaine de novembre, les géants des réseaux sociaux redoublent d'efforts pour faire face aux campagnes de désinformation, qui ont affecté le scrutin de 2016.

"Les informations trompeuses sont sans doute le plus grand défi de notre industrie", a commenté Jack Dorsey lors d'une conférence téléphonique avec des analystes. "Ce sera au centre de notre attention", a-t-il assuré.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.