Accéder au contenu principal

Six nations: "Dupont est le moteur de la France", prévient le sélectionneur italien

Publicité

Paris (AFP)

A deux jours du match des Six nations au Stade de France, le sélectionneur de l'Italie Franco Smith a confié à l'AFP qu'il allait surveiller en particulier le demi de mêlée français Antoine Dupont, "le moteur de l'attaque et du pack".

Q: Comment voyez-vous la nouvelle équipe de France ?

R: "Ils ont très bien joué contre l'Angleterre, ils ont tiré parti de chaque opportunité et de chaque erreur anglaise. Ils sont pleins de confiance, avec une attaque très bien entraînée et un solide jeu de passes. Ils ont de très bons finisseurs et de très bons jeunes très intéressants qui amènent beaucoup à l'équipe. J'ai entraîné quatre fois avec l'Afrique du Sud contre la France en 2017 (en charge des arrières, ndlr) et leurs joueurs sont complètement différents maintenant."

Q: De quels joueurs vous méfiez-vous ?

R: "Nous allons en particulier surveiller Dupont, le demi de mêlée. C'est le moteur, à la fois de leur attaque et du pack français. Et nous savons, au fil des années, que la France est forte quand elle a un bon numéro 9 pour la conduire. Fabien Galthié (aujourd'hui sélectionneur, ndlr) jouait de cette manière aussi. Il est évident que Gaël Fickou est là depuis longtemps, il est expérimenté. Teddy Thomas est un excellent joueur avec le ballon en main et Charles Ollivon a montré qu'il était un très bon porteur et gagneur de terrain. C'est une équipe très équilibrée, avec de bons porteurs à l'avant et suffisamment de flair à l'arrière pour mettre la défense adverse en difficulté."

Q: Vous n'avez pas marqué contre les Gallois (42-0) à Cardiff... Comment comptez-vous battre la défense française entraînée par le spécialiste Shaun Edwards ?

R: "Déjà je pense que les Gallois ont très bien joué. Les autres équipes qui joueront à Cardiff verront bien... Ils ont avec Wayne Pivac un entraîneur qui connait très bien l'environnement gallois. Ils ont une équipe très bien établie, très expérimentée avec beaucoup de sélections. Nous, nous sommes en pleine reconstruction, comme la France. Nous recommençons de zéro, avec un nouveau style de jeu, de nouvelles idées. Concernant Shaun Edwards, c'est un très bon entraîneur, la France va beaucoup en profiter. Mais dimanche je suis sûr que nous aurons des occasions. Nous en avons eu contre les Gallois mais nous n'avons pas concrétisé. Je ne pense pas que le tableau d'affichage reflétait bien notre match. Mais on le sait, le signe d'une équipe qui s'améliore, c'est quand elle commence à bien exploiter ses occasions. Alors, pouvons-nous gagner ? Oui, bien sûr, tout est possible."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.