Accéder au contenu principal

L'ouest de l'Europe frappé par la puissante tempête Ciara

De puissantes vagues ont explosé sur la côte, à Boulogne-sur-Mer, en France, lors du passage de la tempête Ciara, le 9 février 2020.
De puissantes vagues ont explosé sur la côte, à Boulogne-sur-Mer, en France, lors du passage de la tempête Ciara, le 9 février 2020. © Pascal Rossignol, REUTERS

La tempête Ciara s'abattait dimanche sur le nord-ouest de l'Europe, notamment en Grande-Bretagne, en France, au Luxembourg, en Allemagne et en Belgique, entraînant l'interruption des transports aérien et maritime et faisant craindre dégâts, inondations et coupures de courant.

Publicité

Dimanche 9 février, la tempête Ciara soufflait sur le nord-ouest de l'Europe et perturbait vols, ferries et compétitions sportives.

Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, la tempête provoquait de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h.

Le service météorologique britannique Met Office dit s'attendre à des dégâts sur les habitations, avec une possibilité de coupures de courant et d'inondations, et met en garde contre le danger causé par les débris emportés par le vent.

Des dizaines de vols ont été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Virgin Atlantic a également annulé plusieurs vols au départ d'Heathrow, le plus grand aéroport du pays.

Ferries interrompus

Network Rail, le propriétaire du réseau ferré britannique, a conseillé de ne pas se déplacer en train dimanche sauf si c'est "absolument nécessaire", et prévenu que le trafic pourrait être perturbé jusqu'à lundi matin.

La tempête a aussi entraîné le report de plusieurs matches de football au Royaume-Uni, ainsi que le match Écosse-Angleterre du tournoi des Six Nations de rugby féminin et des courses de chevaux. 

Les parcs royaux sont fermés et la reine Elizabeth II n'a pas assisté à la traditionnelle messe du dimanche à Sandringham, sa résidence dans l'est de l'Angleterre.

En Irlande, placée en vigilance orange avec risques d'inondations des régions côtières, 10 000 foyers, fermes et entreprises ont été privés d'électricité.

Belgique, Allemagne, Luxembourg et France

Le transport aérien en Belgique est également touché, une soixantaine de vols au départ ou à destination de l'aéroport de Bruxelles ont été annulés.

Une alerte orange pour le vent avait été émise pour dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays, et la Ligue de football belge a annoncé le report des matches du championnat prévus dimanche.

En Allemagne, les aéroports de Francfort, Berlin, Munich, mais aussi Cologne et Hanovre, ont annulé des décollages et atterissages. 

Au Luxembourg, les élèves des établissements scolaires publics seront dispensés de cours lundi.

En France, où des vents allant jusqu'à 140 km/h sont attendus, la vigilance orange couvre tout le nord du pays.

Dans la région des Hauts-de-France, les préfectures ont appelé la population à limiter les déplacements et à ne pas se promener dans les forêts en raison des risques de chutes d'arbres, notamment dans la Somme, et à éviter le littoral en raison de risque de "vagues submersion".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.