Accéder au contenu principal

Rugby: Maitland prône un retour de Russell dans le XV d'Ecosse

Publicité

Édimbourg (AFP)

Sean Maitland, ailier vedette du XV d'Ecosse, s'est prononcé lundi en faveur d'un retour en sélection de l'ouvreur du Racing 92 Finn Russell, exclu des deux premiers matches du Tournoi des six nations par le sélectionneur Gregor Townsend.

Russell avait été écarté pour avoir bu tard le soir en pleine préparation du Tournoi. Sans lui, le XV du Chardon a perdu ses deux premiers matches, grappillant le point de bonus en Irlande (19-12) et contre l'Angleterre à Murrayfield (13-6) après une rencontre disputée dans des conditions météorologiques dantesques.

"J'espère que quoi qu'il se passe, cela peut être réglé et permettre son retour pour regagner sa place", a déclaré Maitland, qui voyageait avec Russell dans le même avion au jour de la soirée arrosée.

"Oui on a voyagé ensemble. On a mangé un peu mais j'étais cuit après le match et je suis allé direct au lit. Alors quoi qu'il se soit passé, je ne connais pas les tenants et les aboutissants", a-t-il assuré. "Je veux seulement qu'il (Russell) revienne. Toute l'équipe serait probablement d'accord avec moi."

Dimanche, Russell avait critiqué le manque de communication du sélectionneur Gregor Townsend. L'ouvreur talentueux mais parfois fantasque a notamment pointé un "manque de confiance" au sein de la sélection lié au fait que Townsend serait totalement hermétique à tout avis différent sur la tactique à mettre en œuvre.

"Là tout de suite, nous n'avons aucune relation, on ne travaille pas du tout ensemble", a-t-il regretté, contrairement à ce qui se passe pour lui en club avec le Racing 92. "Huit ans que je l'ai comme entraîneur (en sélection et avant cela en club avec les Glasgow Warriors) et je ne le connais pas vraiment. Nous n'avons aucune relation personnelle", a-t-il assuré.

"Je rejouerai pour l'Écosse à un moment donné. C'est certain que ça arrivera", a-t-il toutefois assuré au Sunday Times.

Parmi les accrochages bien connus entre les deux hommes, il y a eu la "dispute", selon les termes de Russell à la mi-temps du match contre l'Angleterre en 2019 où le XV au Chardon était mené 31-7 à la pause, mais avait arraché un nul mémorable 38-38. C'était la première fois depuis 1983 que les Ecossais ne repartaient pas battus de Twickenham.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.