Accéder au contenu principal

Hong Kong: deux cas de coronavirus à des étages distincts, un immeuble en partie évacué

Publicité

Hong Kong (AFP)

Plus d'une centaine de personnes ont été évacuées mardi d'une tour d'habitation de 35 étages à Hong Kong en raison de la découverte d'un second cas du nouveau coronavirus dans cette résidence, mais à un étage distinct; les autorités s'interrogeant sur une éventuelle contagion au travers de canalisations.

C'est en pleine nuit qu'une partie des habitants de Hong Mei House ont été invités à quitter cette tour appartenant à la résidence Cheung Hong Estate située sur l'île de Tsing Yi, au nord-ouest de l'Île de Hong Kong.

Des membres des services sanitaires en combinaison intégrale blanche étaient à pied d'oeuvre mardi pour vérifier si l'épidémie s'est propagée davantage dans cette résidence abritant 3.000 personnes.

Les autorités hongkongaises se montrent extrêmement vigilantes quant aux nouveaux cas, du fait de l'extrême densité de population dans la mégapole de sept millions d'habitants, où la majorité de la population réside dans des tours, lesquelles peuvent dépasser les 60 étages.

D'autant que l'ex-colonie britannique reste traumatisée par le souvenir de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 299 morts à Hong Kong en 2002-2003, et en particulier par le cas de la résidence Amoy Gardens.

Au total, 321 personnes avaient été infectées dans ce lotissement résidentiel, dont 42 personnes qui avaient péri.

L'enquête avait montré que le coronavirus circulait verticalement dans les canalisations des salles de bain, se répandant à une vitesse prodigieuse d'un appartement à l'autre.

La maladie avait été importée par un Chinois souffrant de diarrhée qui était venu rendre visite à son frère habitant dans une des tours d'Amoy Gardens.

Les autorités ont annoncé mardi que l'évacuation d'une partie des résidents de Cheung Hong Estate était une mesure de précaution du fait de la découverte d'un cas au troisième étage de Hong Mei House. En l'occurrence, une femme de 62 ans, qui est le 42ème cas du nouveau coronavirus détecté dans la ville.

Or son appartement est situé exactement dix étages au-dessus de celui d'un homme qui avait été diagnostiqué auparavant, et qui était le 12ème cas de la maladie.

"Nous ne sommes pas sûrs de ce qu'a été le vecteur de la transmission", a déclaré aux journalistes Wong Ka-hing, du Centre de protection sanitaire.

"Il pourrait s'agir d'un cas habituel de contamination par goutelette ou contact."

Par mesure de précaution, les habitants de tous les appartements de la tour situés exactement au-dessus et en dessous de ceux de l'homme et de la femme ont été évacués et devront suivre une quarantaine de 14 jours.

La secrétaire hongkongaise à la Santé, Sophia Chan, a indiqué que quatre d'entre eux avaient été hospitalisés à l'isolement car ils présentaient des symptômes similaires à ceux de la grippe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.