Accéder au contenu principal

Hand: Montpellier en crise sombre à domicile face à Istres

Publicité

Paris (AFP)

Montpellier s'est enfoncé dans la crise en subissant sa troisième défaite d'affilée en Championnat de France de handball face à Istres, 28 à 27, mercredi à domicile.

Les Montpelliérains avaient perdu la semaine dernière contre Ivry, une autre équipe mal classée, et s'étaient aussi inclinés chez eux avant la trêve face à Nantes, fin décembre.

Le MHB risque de glisser à la cinquième place si Toulouse prend au moins un point à Saint-Raphaël jeudi dans le dernier match de la 15e journée. Mais surtout il accuse désormais un retard de six points sur la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions qu'occupe Nantes.

"J'ai vu des joueurs qui fuient leurs responsabilités, qui dans les moments chauds n'arrivent pas à faire une passe, un dribble, un tir. On perd le fil. Je ne reconnais pas l'équipe que j'aime. Aujourd'hui on est malade", a déclaré le capitaine Valentin Porte au micro de BeinSports.

Les deux équipes se sont livrées un mano a mano dans lequel l'écart n'a jamais dépassé deux buts. Istres, qui n'avait remporté qu'un seul de ses neuf précédents matchs de Starligue et n'était jamais venu gagner à Montpellier, a préservé son avantage grâce à un ultime arrêt de Mehdi Arbaoui sur un tir de Melvyn Richardson. Le jeune ailier istréen Andrea Guillaume a été le meilleur buteur du match avec 11 buts.

Le Paris SG a prolongé son sans-faute en se promenant à Aix 38 à 28 grâce à 18 arrêts de l'Espagnol Rodrigo Corrales et à six buts de Nedim Remili et du Polonais Kamil Syprzak. Les champions en titre conservent une confortable avance sur Nantes, qui a écrasé Ivry 38 à 24 avec 8 buts de l'ailier espagnol David Balaguer.

Nîmes a gardé sa place sur le podium en l'emportant facilement à Créteil 35 à 28 grâce à dix buts d'O'Brian Nyateu.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.