Accéder au contenu principal

Violences sexuelles dans le patinage : Nathalie Péchalat brigue la présidence de la fédération

La patineuse française Nathalie Péchalat lors des championnats du monde à Saitama, au Japon, en mars 2014.
La patineuse française Nathalie Péchalat lors des championnats du monde à Saitama, au Japon, en mars 2014. © Kazuhiro Nogi, AFP (archives)

Après la démission de Didier Gailhaguet à la suite d'un scandale de violences sexuelles, l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat a confirmé mercredi qu'elle était candidate à la présidence de la Fédération française des sports de glace.

Publicité

Une femme pour prendre la tête de la Fédération française des sports de glace (FFSG) ? Nathalie Péchalat se porte candidate à la présidence de l'institution, secouée par un scandale de violences sexuelles et la démission récente de Didier Gailhaguet, a indiqué l'ancienne patineuse, mercredi 12 février, confirmant une information de L'Équipe. L'élection aura lieu le 14 mars.

Double championne d'Europe de danse sur glace (2011, 2012), elle a pris sa retraite sportive en 2014.

Engagée contre les violences sexuelles dans le sport

Engagée auprès de l'association de prévention contre les violences sexuelles dans le sport Colosse aux pieds d'argile, Nathalie Péchalat, âgée de 36 ans, est également licenciée au club parisien des Français volants. Un club touché de plein fouet par le scandale : l'un de ses dirigeants, Gilles Beyer, a été accusé de viol, trente ans après les faits, par l'ancienne patineuse Sarah Abitbol.

D'autres anciennes patineuses ont, par la suite, révélé les abus dont elles avaient été victimes de la part d'autres entraîneurs.

Samedi, le président de la FFSG, Didier Gailhaguet, a démissionné, comme l'avait réclamé la ministre des Sports Roxana Maracineanu, cinq jours plus tôt. Elle lui reprochait d'avoir permis à Gilles Beyer de poursuivre sa carrière aux Français volants et à la fédération, ce dont Gailhaguet se défendait.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.