Accéder au contenu principal

Top 14: Toulon domine Brive sans briller

Publicité

Toulon (AFP)

Pour la première de l'après Mourad Boudjellal qui a démissionné mardi de son poste de président, Toulon a renoué avec la victoire en dominant une équipe de Brive remaniée (34-17), samedi à Mayol, lors de la 15e journée du Top 14.

Après sa défaite à Lyon avant la trêve, Toulon a bien réagi en inscrivant quatre essais grâce à l'ailier Daniel Ikpefan par deux fois, au deuxième ligne sud-africain Eben Etzebeth et un essai de pénalité. Le trois-quart aile Pierre Tournebize et le demi de mêlée géorgien Vasil Lobzhanidze ont répondu côté briviste.

Grâce à ce succès, les Varois prennent provisoirement la troisième place du classement du Top 14 avant le choc entre le Racing 92 et Toulouse dimanche. De son côté, Brive qui n'a toujours pas gagner à l'extérieur en championnat cette saison, restent dans le ventre mou, au neuvième rang.

Mais rien n'a été facile pour les Toulonnais, contraint de s'appuyer à nouveau sur la puissance de leurs avants pour bousculer des Corréziens en grande difficulté en mêlée.

Après 17 minutes ternes, ils parvenaient à trouver en bout de ligne Daniel Ikpefan, qui récidivait sept minutes plus tard au terme d'un magnifique slalom.

Mais le CAB n'a pas lâché. Après une touche aux quarante mètres, Pierre Tournebize a parfaitement exploité un espace dans la défense varoise pour aplatir entre les perches (29).

A la reprise, après quatre fautes dans leurs 22 mètres, les Brivistes récoltaient un essai de pénalité et perdaient pour dix minutes leur talonneur Peniami Narisia.

Mais même en supériorité numérique, les Toulonnais ont enchaîné les erreurs, puis encaissé un essai de Vasil Lobzhanidze sur un dégagement de Carbonel contre devant son en-but (62).

Heureusement pour les Varois, le troisième ligne argentin Facundo Isa a remis tout le monde dans l'avancée et a envoyé le champion du monde sud-africain Eben Etzebeth à l'essai dans la foulée (65).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.