Accéder au contenu principal

XV de France: Penaud, Chat et Ntamack ménagés

Publicité

Marcoussis (France) (AFP)

Devant plusieurs centaines de spectateurs, le XV de France s'est entraîné samedi pour préparer le prochain match des Six nations au pays de Galles, sans Damian Penaud, Camille Chat et Romain Ntamack, restés sur le banc de touche.

Absents contre l'Angleterre (24-17) et l'Italie (35-22), Penaud et Chat, deux titulaires potentiels à Cardiff samedi prochain, n'ont visiblement pas totalement récupéré de leur blessure au mollet. Pour Ntamack, un des artisans des deux victoires françaises, ce repos semble dû à un coup reçu la semaine dernière.

Les trois joueurs ont passé l'entraînement assis sur le banc de touche, en tenue mais sans courir, se ravitaillant tout de même d'une barre chocolatée pour éviter la fringale.

Derrière eux, la tribune du stade du centre national du rugby de Marcoussis (Essonne) était pleine d'environ 800 spectateurs, venus sentir le vent nouveau de cette équipe de France version Fabien Galthié.

De timides "Allez les Bleus" étaient parfois scandés par les enfants, agitant drapeau bleu blanc rouge et reconnaissant certains joueurs: "Dupont, Dupont", "Ntamack, Ntamack", les deux éléments de la charnière, ayant le plus leur faveur.

De retour après une blessure au triceps lors du Crunch France-Angleterre, le centre explosif Virimi Vakatawa était, lui, bien sur le terrain.

Réuni à 28 à Marcoussis, le XV de France a pu s'entraîner en condition de match contre l'équipe de France des moins de 20 ans. Après cette séance à "haute intensité", selon l'usage consacré par le staff bleu, où les temps d'arrêts étaient proscrits, les joueurs se sont prêtés à une séance de dédicaces.

Après la 15e journée de Top 14 ce week-end, qui a commencé par la victoire de Bordeaux contre Lyon (37-19), 14 joueurs viendront à nouveau étoffer le XV de France, formant un groupe élargi de 42 joueurs comme c'est le cas depuis le début de la préparation au Tournoi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.