Accéder au contenu principal

All-Star Weekend NBA : Derrick Jones Jr. vainqueur d'un concours de dunks historique

Derrick Jones Jr., le 15 février 2020, lors du concours de dunks du All Star Weekend de la NBA, à Chicago.
Derrick Jones Jr., le 15 février 2020, lors du concours de dunks du All Star Weekend de la NBA, à Chicago. © Nathaniel S. Butler, AFP

Au terme d'un concours qui restera dans les annales de la NBA, le joueur du Miami Heat Derrick Jones Jr. a été sacré samedi soir meilleur dunkeur de la ligue de basket nord-américaine.

Publicité

L'ailier du Miami Heat Derrick Jones Jr. a remporté, samedi 15 février, ce qui pourrait rester comme le meilleur concours de dunks de l'histoire de la NBA, battant en finale Aaron Gordon, à l'issue d'un vote très critiqué.

Dès le premier tour, la compétition, organisée à l'occasion du All-Star Weekend de la NBA, a atteint un niveau très élevé, portée par les deux futurs finalistes, qui ont réalisé des dunks encore jamais vus dans ce contexte.

Les deux autres participants, Dwight Howard (Los Angeles Lakers) et Pat Connaughton (Milwaukee Bucks), malgré des réalisations honorables, ont été assez vite surclassés par les deux fusées Derrick Jones Jr. et Aaron Gordon (Orlando Magic).

Dès son premier dunk, l'ailier du Magic a réalisé un Rider inversé 180° (demi-tour sur lui-même et passage du ballon entre les jambes de l'arrière vers l'avant), qui lui a valu un 50, la note maximum. Au total, Aaron Gordon a enchaîné cinq 50, dont trois en finale, du jamais-vu dans l'histoire du concours.

Pas intimidé, Derrick Jones Jr. lui a répliqué par un Rider inversé sur 360° inversé (tour sur lui-même du côté de son bras faible et Rider inversé), qui lui a permis de décrocher également un 50.

 

>> À lire : "Rudy Gobert, troisième Français de l’histoire sélectionné au All-Star Game de la NBA"

La suite a été un mano a mano d'une densité exceptionnelle, que seuls pourraient approcher les grands concours de l'histoire, principalement 1988, 2000 et 2016.

Rider au-dessus de deux personnes (Jones), saut au-dessus de l'artiste Chance the Rapper avec 180° derrière (Gordon), Rider au-dessus d'un complice après rebond sur la planche (Jones), rien ne semblait pouvoir départager les deux hommes, qui planaient à une altitude inédite.

Besoin de deux dunks supplémentaires pour départager les finalistes

Après deux 50 chacun en finale, ils ont dû avoir recours à deux dunks supplémentaires pour que le jury choisisse un vainqueur.

À la surprise générale, malgré un dernier dunk au-dessus du géant des Celtics Tacko Fall (2,26 m), Aaron Gordon a perdu d'un point, Derrick Jones Jr. l'emportant sur un moulin avec appel juste après la ligne des lancers francs.

"C'est du vol !", a lancé Kenny Smith, l'un des consultants de la chaîne câblée TNT, qui retransmettait l'événement aux États-Unis, rappelant qu'Aaron Gordon avait déjà échoué en finale sur une décision très controversée en 2016.

Le concours de dunks clôturait une soirée qui comprenait aussi le concours de tirs à trois points et le Skills Challenge, concours d'aptitudes et de rapidité.

Dans l'esprit du week-end, c'est un numéro 24, comme celui de Kobe Bryant, tragiquement décédé il y a trois semaines, qui s'est adjugé le concours de tirs à trois points, un peu plus tôt dans la soirée. En finale, l'arrière de Sacramento Buddy Hield a pris les devants sur son tout dernier shoot et passé le vainqueur 2018, l'arrière des Phoenix Suns Devin Booker.

Quelques minutes auparavant, c'est l'intérieur du Miami Heat Bam Adebayo qui avait triomphé lors du Skills Challenge.

Le week-end de festivités s'achève dimanche avec le All-Star Game à 19 h locales (1 h GMT).

 

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.