Accéder au contenu principal

Brossat accuse Macron de "détourner le débat" avec le thème du communautarisme

Publicité

Paris (AFP)

Ian Brossat, porte-parole du PCF, a accusé lundi Emmanuel Macron de "détourner le débat" par "tactique politique", en mettant en avant lors de son déplacement mardi à Mulhouse la lutte contre le communautarisme, en pleine campagne des municipales.

"Il y a une forme de tentation du président de la République de détourner le débat et d'éviter de parler de la question sociale", a critiqué sur Public Sénat l'adjoint au Logement de la mairie de Paris, qui figure sur la liste d'Anne Hidalgo pour l'élection municipale.

"C'est une vieille technique, Nicolas Sarkozy faisait d'ailleurs exactement la même chose", a-t-il ajouté en mettant en garde contre un débat devenu "incandescent".

Selon lui, "le meilleur moyen de lutter contre le communautarisme, ce n'est pas d'interdire en permanence mais d'inclure", appelant au "retour de l'État et le retour du service public" dans les quartiers populaires.

Emmanuel Macron est attendu mardi à Mulhouse (Haut-Rhin) pour commencer à présenter la stratégie de lutte contre le communautarisme et "le séparatisme" dans la République, un dossier politiquement sensible à l'approche des municipales.

Il fera une déclaration à la fin de ce déplacement, où il sera accompagné par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le secrétaire d'Etat Laurent Nunez, Gabriel Attal (Jeunesse) et Roxana Maracineanu (Sports).

Emmanuel Macron devrait effectuer un second déplacement la semaine suivante sur le plan qui "a vocation à se déployer après les élections municipales" des 15 et 22 mars, selon la même source. De nombreux ministères continuent à y travailler et toutes les mesures ne sont pas encore arbitrées.

Déclarant voir "trop de divisions au nom des origines, des religions", le chef de l'Etat avait en présentant ses voeux le 31 décembre dit sa volonté de "lutter avec détermination contre les forces qui minent l'unité nationale", car "2020 doit ouvrir la décennie de l'unité retrouvée de la nation".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.