Accéder au contenu principal

A Pompéi, trois domus romaines rouvrent au public

Publicité

Pompei (Italie) (AFP)

Trois domus romaines dont "La maison des chastes amants", fermée depuis 40 ans, ont rouvert au public mardi à Pompéi, célèbre site archéologique près de Naples où s'est achevée une importante campagne de travaux initiée il y a cinq ans.

Les travaux d'entretien et de sécurisation de Pompéi, dont 75% ont été financés par des fonds européens, visaient notamment à limiter l'exposition du site aux intempéries, à renforcer des bâtiments d'époque romaine et à restaurer des fresques antiques, selon la direction du Parc archéologique.

Fermée après un tremblement de terre en 1982, "La maison des chastes amants" est la seule domus (habitation de l'antiquité romaine) possédant un deuxième étage aussi bien conservé, selon le Parc.

Elle avait résisté à l'éruption historique du Vésuve, qui avait enseveli Pompéi en 79 après J.-C, mais avait manqué de s'effondrer lors du séisme meurtrier de novembre 1980 dans la région voisine de l'Irpinia.

"Pompéi, c'est une histoire de renaissance et de rédemption. Avant, il était synonyme d'effondrements, de files d'attente pour les touristes et d'incapacité à dépenser les fonds publics", a estimé le ministre italien de la Culture Dario Franceschini venu visiter mercredi le site restauré.

"A présent c'est le contraire, c'est un modèle dans le monde, reconnu par l'Unesco et l'Union européenne elle-même", a ajouté le ministre devant la presse.

Outre "La maison des chastes amants", deux autres domus ont été rendues au public: "La maison du bateau Europe" (Casa della nave Europa) et "La villa du verger" (La Casa del Frutteto), couverte de magnifiques fresques qui reflètent le jardin d'arbres fruitiers de la maison d'un riche viticulteur.

Pompéi est le deuxième site touristique le plus visité d'Italie, derrière le Colisée de Rome, avec près de quatre millions de visiteurs en 2019.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.