Accéder au contenu principal

Ligue 1: Ben Yedder-Slimani-Jovetic, trident majeur d'un Monaco de nouveau europhile

Publicité

Monaco (AFP)

"Contre eux, il n'y a rien à faire": Wissam Ben Yedder, Islam Slimani et Stevan Jovetic forment à Monaco un trident offensif de haut-vol, qui vise samedi à Dijon (20h00) une quatrième victoire consécutive en Ligue 1 et a comme mission de mener le club jusqu'à l'Europe.

Alignés ensemble contre Montpellier (1-0) lors d'un match que l'entraîneur Robert Moreno a reconnu comme "le meilleur" depuis son arrivée sur le Rocher, Ben Yedder, meilleur buteur du championnat (16 buts), Jovetic et Slimani forment désormais un trident offensif très craint en Ligue 1. Et Monaco, désormais revenu à trois points du podium, va compter sur ses trois attaquants pour retrouver une place conforme aux ambitions du début de saison.

Même si Moreno assure, comme toujours, que les joueurs doivent s'intégrer dans une animation et savoir compenser les déséquilibres liés à la prise de risque offensive, même s'il associe les jeunes Willem Geubbels, très proche d'un retour à la compétition, et Pietro Pellegri, en évolution constante, et surtout Keita Baldé, un homme sur lequel il compte beaucoup, le trio Slimani-"WBY"-Jovetic a marqué des points.

"On a beaucoup d'options offensives, précise Moreno. Il y a une bonne concurrence. Je peux aligner les quatre, avec Keita, capable de faire le travail défensif sur un côté. Mais sur le dernier match, Jovetic l'a bien fait. Et Slimani est revenu trois fois en fin de partie, quand Keita a eu ses occasions".

Moreno poursuit: "Le plus important n'est pas de savoir qui fait le geste défensif. Mais que quelqu'un le fasse. Pour cela, il faut que la structure soit en place et que chacun ait l'humilité de se dire qu'il doit le faire."

Les attaquants monégasques semblent avoir bien compris le message. "Quand on avait le ballon, j'avais la liberté du jeu, précisait Stevan Jovetic après Montpellier. Lorsque l'équipe adverse avait le ballon, je devais aider Ballo-Touré sur le côté".

- "Techniquement, c'est très fort" -

"Ensemble, ça fonctionne très bien, sourit encore le Monténégrin. Nous avons beaucoup de qualité. Chacun d'entre nous se procure des occasions. On marque. La confiance revient".

Le capitaine de la sélection monténégrine reconnaît qu'avant cette précieuse victoire, "ça a été très difficile". "On avait du mal a garder le ballon. Il y avait beaucoup de pression", souffle-t-il.

Encore convalescents mais désormais sur une dynamique positive, les Monégasques sont en passe de trouver leur équilibre de jeu. A commencer par une solidité défensive retrouvée grâce au travail des milieux de terrain.

Dans ce domaine, l'apport du jeune Youssouf Fofana, transfuge de Strasbourg au mercato hivernal, est essentiel. "Je pars du principe que je suis la base de lancement, argumente ce dernier. Si je perds le ballon, on n'attaque pas. L'exigence technique est donc très importante".

Surtout avec de tels partenaires offensifs... Sous le charme, il s'émerveille: "Slimani et Ben Yedder sont incroyables! Avec Jovetic, techniquement, c'est très fort! Mais les deux ensemble! Je ne sais pas comment ils ont fait, comment les recruteurs de Monaco ont fait. Ils sont parfaits! Contre eux, il n'y a rien à faire! Vous leur donnez le ballon, ça suffit!"

Il en faudra certainement un peu plus à Dijon où le Paris SG (2-1), Rennes (2-1) et Lille (1-0) ont perdu, et où Marseille n'a ramené qu'un point (0-0)...

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.