Accéder au contenu principal

Saint-Etienne menace d'attaquer en justice l'agent de Ruffier, écarté

Publicité

Saint-Étienne (AFP)

L'AS Saint-Étienne a menacé samedi Patrick Glanz, l'agent du gardien Stéphane Ruffier mis à l'écart avant le match contre Reims, de l'attaquer en justice pour des propos jugés "outranciers et injurieux" à l'égard du club et de son entraîneur Claude Puel.

"L'AS Saint-Étienne a pris connaissance avec stupéfaction des propos outranciers et injurieux tenus par l'agent de Stéphane Ruffier", indique le club dans un communiqué, fustigeant des commentaires "d'autant plus inappropriés et déplacés qu'ils concernent uniquement la mise au repos d'un joueur, décision inhérente au management d'une équipe".

Après ces déclarations "calomnieuses" tenues vendredi, l'ASSE "se réserve le droit d'engager toute action judiciaire qu'elle jugera utile", souligne le club.

Dimanche (15H00) contre Reims, Ruffier sera remplacé par Jessy Moulin.

"Quelles que soient ses compétences et son expérience, aucun salarié ne peut se prévaloir d'un statut particulier qui le placerait au dessus de l'institution et l'affranchirait du respect des valeurs collectives", ajoute l'ASSE, qui "n'accepte pas que des décisions sportives soient ainsi dénigrées et bafouées".

"L'entraîneur a établi un rapport de force dictatorial avec toutes les composantes du club. Mais là, il crache sur une légende de l'AS Saint-Étienne. Il le désigne comme le coupable de ses mauvais résultats, de façon injuste et lâche. A moins que ce changement ne fasse partie de son fameux turnover dont on connaît la réussite", avait confié Patrick Glanz, l'agent de Ruffier, au quotidien L'Équipe de vendredi.

Saint-Étienne est 16e de la Ligue 1 avec seulement deux longueurs d'avance sur Dijon, barragiste et 18e.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.