Accéder au contenu principal

Coronavirus en Italie: le sport lui aussi en quarantaine

Publicité

Rome (AFP)

Alors que le nombre de cas de contamination au nouveau coronavirus dépasse désormais les 130 en Italie, les conséquences se font sentir dans le monde du sport avec notamment le report de quatre matches de Serie A.

En fin de matinée, le club du Torino a en effet annoncé le report à une date ultérieure de son match prévu à 15h00 face à Parme, comptant pour la 25e journée du championnat d'Italie.

Ce report est venu s'ajouter à ceux, annoncés tard samedi, de trois autres matches de Serie A initialement programmés ce dimanche: Atalanta Bergame-Sassuolo, Hellas Vérone-Cagliari et Inter Milan-Sampdoria Gênes.

C'est donc près de la moitié de cette 25e journée qui a été repoussée du fait de la progression du nouveau coronavirus dans la Péninsule.

L'AC Milan a par ailleurs annoncé le report, pour les mêmes raisons, du match de championnat son équipe féminine face à la Fiorentina.

Mais le football d'élite n'est pas le seul sport touché et dans la matinée, le Comité olympique italien (Coni) avait indiqué avoir demandé, sur instruction du gouvernement, le report de toutes les compétitions sportives prévues dimanche dans les régions Lombardie et Vénétie.

Ces deux régions du nord du pays sont celles où ont été recensées la majorité des nouvelles contaminations. Turin, où devait se disputer le match de Serie A reporté dimanche, se trouve dans la région Piémont, également dans le nord de l'Italie. Six cas de nouveau coronavirus y ont été confirmés.

En rugby, le match du Tournoi des six nations féminin entre l'Italie et l'Ecosse, prévu dimanche à Legnano en Lombardie, à quelques kilomètres au nord de Milan, a lui aussi été reporté à une date qui reste à définir.

- L'Inter à huis-clos ? -

Samedi, une décision similaire avait été prise pour le match de football de Serie B (2e. div.) Ascoli-Cremonese et pour plusieurs rencontres de Serie C (3e div.).

Et les médias sportifs italiens s'interrogent désormais sur la suite du calendrier, très chargé notamment pour les équipes de football du nord du pays, l'Inter Milan en tête.

Le club milanais doit ainsi recevoir jeudi les Bulgares de Ludogorets en 16e de finale retour de Ligue Europa et la Gazzetta dello Sport avance l'hypothèse d'un match organisé à huis-clos, voire sur terrain neutre.

La semaine prochaine, deux matches de Serie A sont aussi programmés dans les régions les plus touchées par le nouveau coronavirus: AC Milan-Genoa dimanche à 18h00 et le choc du championnat entre la Juventus et l'Inter dimanche à 20h45.

Devant la difficulté de trouver des dates disponibles pour disputer ces rencontres si elles devaient être reportées, la Gazzetta évoque également la possibilité de les jouer à huis-clos.

Les prochains matches de Ligue des champions concernant des clubs italiens ne sont en revanche pour l'instant pas à risque, mais la cahîne de télévision ESPN rapporte que Lionel Messi et les Barcelonais devraient être soumis à des examens à leur arrivée à Naples, avant le match de C1 entre les deux équipes mardi.

La température de tous les membres de la délégation devrait être vérifiée et, si elle était trop élevée, des test supplémentaires seraient réalisés à l'hôpital.

Une dizaine de villes du Nord de l'Italie sont dimanche en quarantaine, avec interdiction d'entrer et de sortir, et le nombre de cas de nouveau coronavirus s'élève désormais à 132, selon les autorités. Deux personnes sont décédées en Italie à cause de la maladie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.