Accéder au contenu principal

L1: Rennes reste sur le podium, les Verts patinent en attendant le PSG

Publicité

Paris (AFP)

La 3e place de Rennes a vacillé dimanche lors de la 26e journée de Ligue 1, mais les Bretons se sont finalement imposés 2-1 à domicile contre Nîmes, quelques heures après un match nul 1-1 entre Saint-Etienne et Reims.

En clôture de la journée, le PSG reçoit Bordeaux à 21H00 et pourrait porter son avance sur Marseille (2e) à 13 points en cas de victoire contre les Girondins.

- Rennes reste sur le podium -

Doublé par Lille samedi à la 3e place du classement, Rennes menaçait de sortir du top 3 pour la première fois depuis la 18e journée, mais a finalement reconquis sa place dimanche en battant Nîmes 2-1.

Le match a commencé sur les chapeaux de roues, avec un but de Nolan Roux dès la 33e seconde. Rennes n'a cependant pas tardé à répliquer, M'Baye Niang se chargeant de rétablir l'égalité dès la 8e minute, grâce à un plongeon peu académique mais efficace dans la surface.

Les Rouge et Noir ont progressivement pris l'ascendant, sans parvenir à concrétiser, notamment grâce à un Paul Bernardoni infranchissable. Jusqu'à la 89e minute et le deuxième but libérateur de M'Baye Niang.

Après la victoire 3-0 de Lille samedi contre Toulouse, Rennes reprend le 3e rang avec un point d'avance sur les Nordistes (44 contre 43).

De leur côté, les Crocodiles, qui s'étaient extirpés il y a huit jours de la zone rouge, y replongent (18e) et voient leur série de quatre victoires de rang s'interrompre.

- Saint-Etienne reste embourbé -

Les Verts, en pleine crise et proches de la zone rouge, ont été contraints à la dernière seconde au match nul contre Reims dimanche (1-1).

Après quatre défaites de suite en championnat, et la mise à l'écart par l'entraîneur Claude Puel du taulier Stéphane Ruffier, gardien historique de l'ASSE, le club stéphanois pensait avoir fait le plus dur avec Denis Bouanga, auteur, de la tête, de son 9e but de la saison en L1 à la 73e minute.

Mais une faute coupable de Yann M'Vila dans sa surface a offert à Boulaye Dia le penalty de l'égalisation, sereinement transformé par le Rémois (90e+3).

Ce premier point en cinq matches ne suffira pas pour rassurer les Verts: si Nîmes n'a certes pas réussi à les doubler en fin d'après-midi, Saint-Etienne n'a que deux unités d'avance sur la place de barragiste occupée par Dijon.

Le classement de la Ligue 1 pourrait encore évoluer dimanche soir: si Bordeaux (12e) parvient à créer la surprise sur le terrain du leader parisien, il doublera six équipes pour s'installer en 6e position.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.