Accéder au contenu principal

L1: Saint-Etienne encore en échec

Publicité

Saint-Étienne (AFP)

Saint-Etienne avance à petits pas: les Verts ont été tenus en échec par Reims (1-1), dimanche au stade Geoffroy-Guichard, coupables de ne pas avoir tenu leur courte avance obtenue sur un but de Denis Bouanga.

Certes, les Stéphanois mettent fin à une série de quatre défaites de rang en championnat et passent du 16e au 15e rang (29 points) mais ils ne comptent que deux longueurs d'avance sur Dijon (17e) et Nîmes (18e) alors que Reims se maintient à la 8e place (37 points).

Ils restent donc fortement sous la menace de la relégation en Ligue 2.

Alors que son équipe, privée de Wesley Fofana, suspendu, de Loïc Perrin, Arnaud Nordin, Romain Hamouma, Wahbi Khazri et Zaydou Youssouf, tous blessés, était en échec sur le plan offensif en raison d'une pauvre animation, Bouanga a trouvé l'ouverture en reprenant de la tête un centre délivré de l'aile droite par Franck Honorat (73).

C'est le 8e but de la saison pour l'ancien Nîmois, meilleur buteur de l'ASSE cette saison.

- M'Vila concède un penalty -

Mais dans le temps additionnel, Reims a égalisé par Boulaye Dia qui a transformé un penalty accordé, semble-t-il généreusement pour une faute peu évidente de Yann M'Vila sur Dia (90+4) sans que la vidéo assistance n'intervienne.

Surtout, les Verts peuvent s'en vouloir de ne pas avoir su se mettre à l'abri en raison d'une animation offensive très pauvre.

Car au delà du but de Bouanga, seul Ryad Boudebouz, pourtant dans l'ensemble beaucoup trop discret, a réussi à pousser le gardien Predrag Rajkovic à la parade (57).

En outre, l'avant-match a été pollué par la mise à l'écart du gardien titulaire des Verts Stéphane Ruffier, en nette baisse de forme, par le manager général et entraîneur Claude Puel, très médiatisée notamment par les propos de son agent Patrick Glanz, tenus vendredis et estimés "outranciers" par le club stéphanois.

Son remplaçant Jessy Moulin a toutefois parfaitement tenu sa place en détournant un tir de Boulaye Dia (42) et en effectuant un beau sauvetage devant Axel Disasi sur une reprise de la tête d'El Bilal Touré à la réception d'un corner (61).

Les conséquences de cette crise au sein de l'effectif, qui s'ajoute à celle liée aux résultats, ne s'évalueront qu'au fil des jours et des semaines avec notamment la question de savoir si Ruffier, qui bénéficie de l'un des plus gros salaires du club, rejouera pour Saint-Etienne.

Les Verts doivent réagir au plus vite: ils joueront leur prochain match sur le terrain de Lyon pour le derby.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.