Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça supplante le Real, la Lazio traque la Juve

Lionel Messi célèbre avec Antoine Griezmann le succès du FC Barcelone contre le SD Eibar, enregistré au Camp Nou, le 22 février 2020.
Lionel Messi célèbre avec Antoine Griezmann le succès du FC Barcelone contre le SD Eibar, enregistré au Camp Nou, le 22 février 2020. © Josep Lago, AFP

En Espagne, plus rien ne semble réussir au Real Madrid, défait samedi à Levante (1-0), et délogé de la première place par le Barça, porté par un nouveau quadruplé de Lionel Messi. En Italie, la Lazio reste sur les talons de la Juventus, tandis qu'en France, l'OM goûte de nouveau à la défaite, après une série de 14 matches victorieux. Retour sur les résultats du week-end.

Publicité

Premier League : Chelsea écarte la concurrence, United se replace

En attendant le match de Liverpool, le leader incontesté du championnat qui accueille West Ham lundi, Manchester City est revenu à… 19 points des Reds, à la faveur de son succès à Leicester (0-1), samedi, à l'occasion de la 27e journée de Premier League. Les Citizens s’offre, grâce à cette victoire cruciale, sept points d'avance sur leurs adversaires et poursuivants directs. De son côté, Chelsea a conforté sa 4e place, samedi, en battant Tottenham (2-1), notamment grâce à un Olivier Giroud titulaire et buteur. Avec 44 points au compteur, les Blues comptent désormais 4 longueurs d'avance sur les hommes de José Mourinho, qui chute à la 6e place du classement.

La 5e place, qui qualifiera pour la C1 si l'appel de Manchester City contre son exclusion pour deux ans des compétitions européennes est rejeté, est revenue à Manchester United, tombeur à Old Trafford de Watford (3-0). Les Red Devils ont notamment profité d’un nouveau but du Français Anthony Martial pour s’imposer facilement face au 19e du classement. De son côté, Arsenal (9e avec 37 points) est sorti vainqueur d’un duel équilibré avec Everton, au terme d'une rencontre au scénario renversant (3-2).


Ligue 1 : le PSG s’envole au classement, fin de série pour l’OM

Cinq jours après sa défaite à Dortmund en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le PSG a dû s’employer pour battre Bordeaux (4-3), dimanche, en clôture de la 26e journée de championnat. Une victoire marquée par le 200e but sous le maillot parisien de son meilleur buteur historique, l'Uruguayen Edinson Cavani, qui permet au club de la capitale d’accroître son avance en tête du classement (13 points d’avance sur l’OM). Toutefois, le PSG, qui a perdu Thiago Silva sur blessure, affiche toujours une certaine fébrilité en défense, avec trois nouveaux buts encaissés une semaine après en avoir concédé quatre à Amiens (4-4).

Par ailleurs, la lutte pour le podium s'est resserrée derrière les Parisiens, même si l'OM reste toujours 2e (52 points) malgré sa défaite à domicile contre Nantes (1-3). Il s’agit du premier revers phocéen après une série de 14 matches sans défaite en championnat. Doublé par Lille, samedi, à la 3e place du classement, après une nette victoire nordiste contre Toulouse (3-0), Rennes a finalement reconquis sa place, dimanche, en battant Nîmes (2-1). Les Bretons, qui se sont imposés dans les dernières minutes de la partie, reviennent à 8 points de l’OM.  


Liga : nouveau faux pas du Real, le Barça reprend les commandes

Défait 1-0 sur la pelouse de Levante, samedi lors de la 25e journée de Liga, le Real Madrid a perdu son fauteuil de leader au profit du Barça. Il s’agit de la 2e défaite des troupes de Zinedine Zidane en championnat cette saison, déjà tenu en échec par le Celta Vigo (2-2), dimanche dernier au Bernabeu. Des contre-performances qui tombent au plus mauvais moment pour le Real, à une semaine du clasico programmé le 1er mars à Madrid. Large vainqueur d'Eibar (5-0) grâce à un quadruplé de Leo Messi, le Barça, secoué par un scandale extra-sportif, a retrouvé des couleurs pour repasser devant son éternel rival, avec deux points d’avance. 


Serie A : la Juventus maintient le cap, la Lazio persiste et signe

La Lazio Rome ne lâche rien. En allant s'imposer sur le terrain du Genoa (2-3), dimanche, lors de la 25e journée de Serie A, avec un nouveau but de l’inévitable Ciro Immobile (27 réalisations), le club de la capitale italienne s’accroche aux basques de la Juventus. Leader avec un point d’avance sur la Lazio, la Juve a battu la Spal (1-2), samedi, à Ferrare, au milieu d’un week-end très perturbée par l'avancée du nouveau coronavirus en Italie, où des zones de confinement ont été instaurées dans le nord du pays. L'Inter, de son côté, se trouve à six points des Turinois et cinq des Romains, avec un match en moins. Les hommes d’Antonio Conte ont vu leur match, prévu dimanche soir face à la Sampdoria Gênes, être reporté à une date ultérieure du fait de la multiplication des cas de coronavirus en Italie. Trois autres matches ont également été repoussés pour le même motif : Atalanta Bergame-Sassuolo, Hellas Vérone-Cagliari et Torino-Parme.

 

 


Bundesliga : le Bayern joue avec le feu, Leipzig et Dortmund en embuscade

Le champion en titre allemand s’est fait peur, vendredi, face à Paderborn, la lanterne rouge du championnat, en ne faisant la différence qu’à deux minutes de la fin du match (3-2), grâce à son insatiable buteur polonais Robert Lewandowski. Les Bavarois restent leaders au terme de la 23e journée de Bundesliga, avec un point d’avance sur le RB Leipzig, qui n’a laissé aucune chance à Schalke 04, étrillé sur sa pelouse (0-5).

 

 

Troisième avec 4 points de retard sur le Bayern, le Borussia Dortmund s’est imposé chez le Werder Brême (0-2). Les hommes de Lucien Favre, qui a aligné les onze mêmes titulaires qui ont battu le Paris Saint-Germain en 8e de finale aller de Ligue des champions il y a quatre jours (2-1), ont profité d’une nouvelle réalisation du phénomène norvégien Erling Haaland, auteur de son douzième but en huit matches pour les Jaune et Noir depuis son arrivée au mercato d'hiver.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.