Accéder au contenu principal

Tour des Emirats: Groenewegen s'adjuge un sprint princier

Publicité

Paris (AFP)

Sprint princier au Tour des Emirats (UAE Tour): le Néerlandais Dylan Groenewegen s'est adjugé la quatrième étape, mercredi à Dubai, devant le Colombien Fernando Gaviria, l'Allemand Pascal Ackermann, l'Irlandais Sam Bennett et l'Australien Caleb Ewan.

Pour signer sa troisième victoire de la saison, sa première en WorldTour, Groenewegen a atteint la vitesse maximale de 72,5 km/h pour devancer Gaviria.

"Dans la première étape (gagnée par Ackmermann), je n'étais pas bien positionné, j'étais trop loin. Aujourd'hui, c'était un sprint totalement différent. Notre équipe ne s'est placée à l'avant que dans les trois derniers kilomètres à cause du vent de face et Christoph (Pfingsten) a eu la vista pour me mettre dans la bonne position", a expliqué le Néerlandais, âgé de 26 ans.

Groenewegen, qui fera l'impasse sur le Tour de France en raison de la priorité accordée au classement général dans son équipe (Roglic, Dumoulin, Kruijswijk), s'est projeté aussi sur la saison 2020: "Mon objectif est de gagner autant de courses que possible. Le Giro sera très important pour moi. J'espère gagner quelques étapes pour ma première participation."

Au lendemain de sa vertigineuse prise de pouvoir à Jebel Hafeet, au bout d'une montée ultra-rapide, le Britannique Adam Yates (Mitchelton) a conservé le maillot de leader.

Jeudi, la course revient à Jebel Hafeet au terme d'une étape de 162 kilomètres. Avec un parcours plat puis la montée finale de 10,8 kilomètres à 6,8 % de pente moyenne pour rejoindre le site à l'altitude de 1033 mètres.

"J'espère avoir les mêmes jambes", a annoncé Yates dans un propos sonnant comme un avertissement. "J'ai eu la confirmation que mon entraînement était bon pour mon premier bloc de course d'ici au Tour du Pays Basque. Plus tard, je viserai le Tour de France et les Jeux olympiques".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.