Accéder au contenu principal

Un cas de coronavirus au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne

Une carte mondiale du coronavirus dans le monde tenue à jour par des services sanitaires américains à Washington, le 27 février 2020.
Une carte mondiale du coronavirus dans le monde tenue à jour par des services sanitaires américains à Washington, le 27 février 2020. © Carlos Barria, Reuters

Le Nigeria a recensé, vendredi, un cas de coronavirus dans la province de Lagos. Il s'agit de la première contamination en Afrique subsaharienne. Seuls deux autres patients ont été infectés ces derniers jours sur le continent, en Égypte et en Algérie, ce qui intrigue les épidémiologistes. Suivez la situation sur notre liveblog.

Publicité

Le Nigeria a rejoint la liste des pays touchés par le coronavirus. Il s’agit du premier cas de contamination en Afrique subsaharienne. Dans un message publié sur Twitter, le ministère a déclaré que le cas a été recensé dans la province de Lagos où est située la capitale éponyme, dans le sud-ouest du pays. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l'arrivée du Covid-19, avertissant que se croire à l'abri de la maladie serait une "erreur fatale".

Un Italien revenu de Milan le 25 février a été hospitalisé après avoir été testé positif au coronavirus dans l'État de Lagos, devenant le premier malade en Afrique subsaharienne, a annoncé, vendredi 28 février, le ministère nigérian de la Santé. "Le patient est dans un état clinique stable et ne présente pas de symptômes inquiétants", a précisé le ministère dans un communiqué.

"Nous sommes à un moment décisif", a assuré le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant qu'au cours des deux derniers jours, le nombre quotidien de nouvelles personnes contaminées dans le monde avait été supérieur à celui enregistré en Chine. "Aucun pays ne doit penser qu'il n'aura aucun cas chez lui. Ce serait une erreur fatale, littéralement. Le virus ne respecte pas les frontières", a-t-il averti.

Deux autres cas de contamination ont été recensés ces derniers jours en Afrique du Nord, en Égypte et en Algérie. Ce très faible nombre de malades détectés dans les pays africains, aux systèmes de santé fragiles, intrigue les épidémiologistes, alors que plus de 81 000 cas ont été signalés ailleurs dans le monde.

Si la Chine était jusqu'à peu l'unique foyer mondial de coronavirus, le risque s'est démultiplié avec l'émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l'Iran et l'Italie. Hors de Chine, le coronavirus touche une cinquantaine de pays dans le monde, avec un bilan de plus de 4 000 contaminations et plus de 60 morts.

Avec AFP et Reuters
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.