Accéder au contenu principal

ATP: Nadal vers un troisième titre à Acapulco

Publicité

Acapulco (Mexique) (AFP)

Le N.2 mondial Rafael Nadal s'est débarrassé du Bulgare Grigor Dimitrov, vendredi en demi-finale du tournoi ATP 500 d'Acapulco, qu'il tentera, en grand favori, de remporter pour la troisième fois en finale face à l'Américain Taylor Fritz, 35e mondial.

Vainqueur 6-3, 6-2, Nadal a été intraitable face à cet adversaire qui lui réussit bien puisqu'il compte désormais 13 victoires contre une seule défaite dans leurs face-à-face.

"Je suis très heureux de cette victoire contre un des meilleurs joueurs du monde et un bon ami", a réagi l'Espagnol de 33 ans.

Dimitrov, 22e mondial, qui s'était imposé en 2014 au Mexique, a pourtant pris un bon départ en breakant d'entrée l'Espagnol pour mener 2-1. Mais ce dernier a vite repris les commandes, sauvant ensuite trois balles de break avant de conclure 6-3.

Le second set fut presque un copié-collé, Dimitrov prenant immédiatement le service de son adversaire, qui a aussitôt réagi avant de s'envoler et de conclure en 1H43.

"Je crois que j'ai élevé mon niveau de jeu au cours du match, donc c'est positif", a commenté Nadal, encore excellent en retour de services et auteur de 15 coups gagnants.

- "Ca sera difficile" -

Le Majorquin poursuit donc sur la voie d'un possible troisième titre à Acapulco, après ses victoires en 2005 et en 2013, quand le tournoi se jouait encore sur terre battue.

En finale, il aura pour adversaire Taylor Fritz, qu'il n'a jamais encore affronté, mais dont il a déjà pu apprécier la valeur sur ce tournoi. Notamment en demi-finales, où l'Américain de 22 ans a renversé une situation compromise face son compatriote John Isner, avant de s'imposer 2-6, 7-5, 6-3.

"Il joue bien, il a un très bon service, des coups fantastiques du fond du court. Ca sera difficile", a prédit Nadal.

Fritz, 35e mondial, était mené 4-2 dans le deuxième set. Mais après avoir sauvé trois balles de 5-2, il a trouvé les ressources pour débreaker et se relancer.

Perturbé et frustré par cette réaction adverse, Isner a commis une double faute pour la perte de son service au début de la troisième manche. Fritz a maintenu ce break jusqu'au bout pour s'imposer en 1H41.

"Cette performance est énorme pour moi", a réagi l'Américain, en quête d'un deuxième titre sur le circuit pour ce qui sera sa cinquième finale.

"J'adorerais gagner mon premier ATP 500. Je sais que j'aurai un adversaire redoutable, il faudra que je sois à mon meilleur", a dit le vainqueur du tournoi ATP 250 d'Eastbourne en 2019.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.