Accéder au contenu principal

Municipales à Paris: Simonnet (LFI) veut une "ville de l'émancipation" écologique et sociale

Publicité

Paris (AFP)

"Sortir de la logique consumériste et du tout béton" : la conseillère LFI de Paris et candidate aux municipales dans la capitale Danielle Simonnet a prôné samedi en meeting une "ville de l'émancipation" écologique et sociale.

A la tête de "Décidons Paris", une liste soutenue par La France insoumise, Danielle Simonnet a tenu son principal meeting à la Bellevilloise.

"Il faut repenser la ville dans un autre rapport au vivant, et le faire en liant question sociale et écologique", a-t-elle déclaré devant plusieurs centaines de personnes. Les majorités précédentes ont, selon elle, "bétonné la moindre friche", faisant chuter la place des animaux à Paris.

Raison pour laquelle elle a raillé l'appel de l'écologiste David Belliard à une "coalition climat" allant de l'ex-LREM Cédric Villani à Mme Simonnet en passant par la maire sortante PS Anne Hidalgo : "Non mais c'est une blague? Aux électeurs écolos inquiets, rassurez-vous, je n'accepterai aucune alliance avec les villanistes".

"Cette spéculation qui a chassé les moineaux, a aussi chassé les classes populaires: en 2001, 35% d'ouvriers et employés vivaient à Paris, aujourd'hui plus que 25%", a-t-elle affirmé.

Pour lutter contre le phénomène, Danielle Simonnet propose de soumettre à référendum la récupération de trois compétences par la municipalité: l'application de la loi de réquisition des "110.000 logements vides", l'encadrement des loyers et la fixation du nombre de nuitées pour louer un appartement via Airbnb.

Elle veut d'ailleurs "remunicipaliser" de nombreux services, de la propreté aux parkings en passant par les livraisons de repas.

Danielle Simonnet propose le référendum d'initiative citoyenne (RIC) à l'échelle de Paris : "On est la liste de tous les combats, à l'heure du 49.3 sur les retraites on est la seule liste qui défend le pouvoir citoyen".

Il faut enfin, selon la candidate, mener "une bataille contre le tout pub pour émanciper la ville de la logique consumériste" et "remettre de la culture partout".

Le meeting s'est tenu en présence de son binôme Vikash Dhorasoo, du député LFI Eric Coquerel et de l'eurodéputée Leïla Chaibi, mais aussi des comédiens Sophie de la Rochefoucauld et Yvan Le Bolloch.

La liste est créditée d'entre 5% et 6% d'intentions de vote dans les récents sondages.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.