Accéder au contenu principal

Top 14: Bayonne scalpe Toulouse

Publicité

Bayonne (AFP)

Bayonne a confirmé sa belle passe actuelle en s'offrant le champion de France (20-10), samedi, lors de la 17e journée, qui voit les Basques se donner de l'air dans la lutte pour le maintien et les Toulousains sortir du top six.

Après avoir ramené un bon point de Montpellier (défaite 31-29) puis dominé le Stade Français (28-17), un de ses concurrents dans le bas de tableau, l'Aviron s'est offert un gros bol d'air et grimpe du même coup à la 9e place.

De leur côté, les hommes d'Ugo Mola confirment leurs difficultés à l'extérieur cette saison et rentrent de Jean-Dauger sans avoir rien à redire, tant ils ont été à la peine.

Le champion de Pro D2 s'est donc offert celui du Top 14. Trop indisciplinés, les Rouge et Noir se prennent les pieds dans le tapis au Pays basque, comme lors de leurs deux dernières sorties à Bayonne.

Cette huitième défaite en neuf déplacements complique la tâche toulousaine dans la course à la qualification.

La faute à un essai d'Alofa Alofa et au jeu au pied de Romain Barthélémy (12 points) autant qu'à l'incapacité des Toulousains à concrétiser leur domination.

D'autant que Barthélémy est entré en jeu pour suppléer les blessures successives à l'ouverture de Lafage et Ordas. Et c'est lui, patient et méthodique, qui a puni l'indiscipline des Rouge et Noir en inscrivant quatre pénalités.

Mais cet Aviron-là a retrouvé depuis trois semaines une dynamique. Et de la moëlle.

Tant pis pour l'apathie de Toulouse, pris à la gorge et incapable de mettre en place son jeu. Les absences des internationaux (Peato Mauvaka, François Cros, Selevasio Tolofua, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Thomas Ramos), cantonnés à Marcoussis pour y préparer le déplacement des Bleus en Ecosse, n'explique pas tout.

Il reste neuf journées aux Toulousains pour se reprendre s'ils veulent défendre leur titre.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.