Accéder au contenu principal

Top 14: Clermont se relance à Agen, qui ne confirme pas

Publicité

Agen (AFP)

L'ASM à réaction ! Passé complétement au travers face au leader bordelais la semaine dernière, Clermont s'est bien relancé en allant s'imposer avec la manière sur le terrain d'Agen (32-15), de nouveau en danger, samedi lors de la 17e journée du Top 14.

C'est même une soirée parfaite pour les hommes de Franck Azéma, qui ont décroché leur premier bonus de la saison et, surtout, profitent des revers cumulés de Toulouse et Montpellier pour réintégrer le Top 6.

Dans un match qu'ils ont plutôt maitrisé, leurs individualités comme Greig Laidlaw ou Peceli Yato, auteur d'un doublé, ont fait la différence lors d'un deuxième acte quasiment à sens unique.

Pour le SUA, les montagnes russes se poursuivent. Deux victoires à l'extérieur, deux défaites à Armandie et voilà les hommes de Christophe Laussucq de retour dans la galère.

Ce sixième revers à la maison tombe même très mal au regard des victoires de deux de ses concurrents pour le maintien, Pau et Bayonne, qui ont fait tomber samedi Montpellier et Toulouse.

Le SUA avait promis "une grosse entame", il n'a pas vu le ballon durant un premier quart d'heure passé à jouer les sparring-partners. Une pénalité de Laidlaw (4e) et un essai offert à Nick Abendanon, ailier d'un jour, par le pied chirurgicale de Lopez (16e) et voilà les Jaunards idéalement lancés.

Sauf que Clermont n'est pas encore totalement guéri et suite à une hésitation de Tiberghien sur un ballon haut, l'opportuniste Decron a remis les siens dans le bon sens (19e).

Au jeu du un coup à toi, un coup à moi, le Clermontois Moala a ensuite percé comme dans du beurre (25e), avant la réponse de Loris Tolot en coin après un mouvement collectif de toute beauté (12-15, 30e).

Avec une pénalité de Berdeu après la sirène (40e+2), Agen a cru à l'exploit mais sa mêlée (6 pénalités concédées au total) et l'impact physique des Clermontois à la reprise lui ont été rédhibitoires.

En deuxième période, Yato (50e) puis Lapandry (61e) ont sanctionné la main-mise de visiteurs (15-27), qui n'ont pas relâché leur effort pour aller chercher le bonus offensif grâce à un deuxième essai de Yato à la 73e minute, suite à une pénaltouche et un ballon porté emportant tout sur son passage.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.