Accéder au contenu principal

Retraites et 49.3: la permanence de campagne de Darmanin taguée à Tourcoing

Publicité

Lille (AFP)

Le local de campagne du ministre Gérald Darmanin, tête de liste aux municipales à Tourcoing (Nord), a été tagué dimanche par des manifestants hostiles au recours au 49.3 pour adopter la réforme des retraites, a-t-on appris de sources concordantes.

A l'appel de la CGT, plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés dans l'après-midi devant l'hôtel de ville de Tourcoing, dont M. Darmanin est actuellement premier adjoint après avoir ravi la mairie au PS en 2014, avant de se diriger vers le local de campagne du ministre LREM de l'Action et des Comptes publics.

Ils ont alors tagué "49.3" à la peinture rouge sur le rideau métallique du local et y ont apposé des autocollants CGT.

Gérald Darmanin a dénoncé sur sa page Facebook des "attaques personnelles" et une action "d'intimidation", la "deuxième" contre son local.

"Certains ont hurlé des insultes à mon encontre, d'autres ont menacé de se rendre à mon domicile. Ces méthodes sont inacceptables. Chacun devrait les condamner en démocratie", a-t-il déclaré.

"Mes adversaires politiques" ont "pour beaucoup participé à ces odieuses réunions", a encore affirmé le ministre-candidat.

"Je regrette qu’ils choisissent l’insulte et la démonstration de force pour se faire entendre (...) Être anti-Gérald Darmanin ne donnera pas plus d’emplois dans la ville, plus de sécurité, plus d’environnement, plus d’écoles", a-t-il ajouté.

"Nous n'avons fait que participer à une marche contre le recours au 49.3", a déclaré à l'AFP Katy Vuylsteker, candidate EELV. "Nous avons été stoppés à distance du local" par les forces de l'ordre et "aucun candidat n'a assisté à la dégradation des lieux", a-t-elle ajouté.

"M. Darmanin fait de l'enfumage et veut casser du sucre sur ses concurrents. Il n'a pas l'air très serein. On préférerait l'entendre sur le passage en force du 49.3 qu'il avait dénoncé quand Manuel Valls l'avait utilisé", a indiqué Mme Vuylsteker.

En février 2015, Gérald Darmanin, alors député d'opposition UMP, avait déclaré sur Twitter: "Plus de 330 députés élus à gauche et Valls la menace avec le 49.3 pour faire passer la loi Macron. Le coup bas permanent... Quel amateurisme!"

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé samedi après-midi que le gouvernement recourait à l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter sans vote la réforme des retraites.

Son local de campagne au Havre a été tagué et caillassé quelques heures plus tard.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.