Accéder au contenu principal

Coronavirus: pas de restriction d'activité de l'Assemblée, au moins deux députés confinés

Publicité

Paris (AFP)

L'épidémie de coronavirus ne nécessite pas à ce stade de restriction de l'activité de l'Assemblée nationale, mais au moins deux députés venant de zones à risque ont été confinés, a-t-on appris mardi de sources parlementaires.

"Me voilà confiné à cause du coronavirus et parce que, jeudi 27 février, je me trouvais en réunion avec Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, dépisté positif ce dimanche 1er mars", a tweeté Pierre Vatin, élu LR de l'Oise.

Il ajoute avoir "très peu de chances d'avoir contracté le virus mais la plus simple des précautions s'applique, au cas où, vis-à-vis de chacun de nos concitoyens".

La semaine dernière, la présidence de l'Assemblée avait indiqué qu'un député récemment revenu de Chine, et qui n'était pas malade, était resté chez lui durant quatorze jours.

Lors d'une réunion dédiée dans la matinée du bureau de l'Assemblée, son conseil d'administration, il a été rappelé les précautions d'usage au sein de l'institution: pas de bise ni de serrage de main, utilisation du gel hydroalcoolique... Des affichettes ont été placardées à destination des élus mais aussi des collaborateurs et personnels du Palais Bourbon.

Les personnes venant de zones à risque - Chine mais aussi Oise - et présentant des symptômes de fièvre et de toux sont invitées à rester confinées à domicile et à se signaler aux services de l'Assemblée.

Les relations internationales de l'institution sont aménagées pour éviter ces zones à risque.

Si le virus venait à se répandre davantage en France, les visites du public seraient stoppées.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.