Accéder au contenu principal

La NBA émet une série de recommandations pour éviter le coronarovirus (média)

Publicité

Los Angeles (AFP)

La NBA a envoyé une note à chacune des trente franchises qui la composent, incluant des recommandations à appliquer par les joueurs dans le contexte actuel de propagation du coronavirus aux Etats-Unis, affirme lundi ESPN, qui en a obtenu copie.

Parmi les gestes à faire ou ne pas faire, la NBA recommande aux joueurs de plutôt faire des poings à poings plutôt que des "high five" (tapes dans la paume de main) avec les fans, d'éviter de prendre divers objets comme les stylos, les ballons ou les maillots tendus par les supporters afin d'y signer des autographes.

La NBA et le syndicat des joueurs (NBPA) ont consulté les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies et divers experts en maladies infectieuses, parmi lesquels un chercheur de renom de l'Université de Columbia à New York.

"L'évolution du coronavirus est susceptible de changer rapidement", rappelle la Ligue aux équipes, dans son mémo.

A ce titre, une des préoccupations de la NBA concerne le maintien de certains évènements comme la Draft Combine (où des tests sont menés pour déceler le potentiel physique et technique des futurs joueurs professionnels), des stages et autres détections.

Du côté des stars de la balle orange, le meneur de Portland CJ McCollum a annoncé sur Twitter sa décision de ne plus signer "jusqu'à nouvel ordre" des autographes, tout en rappelant à ses suiveurs quelques précautions d'usage.

Lundi, le meneur de Boston Kemba Walker a dit lui aussi vouloir prudence garder: "Je suis sûr que je vais encore signer des autographes, mais peut-être que je vais me promener avec mon propre feutre".

Alors que le nombre de cas d'infections continue d'augmenter en Amérique du Nord, cela n'impacte pas pour l'heure les équipes, dont les déplacements quasi-quotidiens d'une ville à l'autre, voire d'une côte à l'autre, pour jouer les matches de saison régulière, ne sont pas remis en cause.

L'épidémie de Covid-19 a dépassé lundi les 3.000 morts et connaît une accélération hors de Chine, notamment aux Etats-Unis où six décès ont été enregistrés depuis ce week-end.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.