Accéder au contenu principal

Coronavirus : Israël interdit de territoire certains ressortissants européens

Un panneau d'information affiche les vols annulés en provenance d'Italie à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 27 février 2020.
Un panneau d'information affiche les vols annulés en provenance d'Italie à l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 27 février 2020. © Jack Guez, AFP

Sauf s'ils disposent d'un lieu permanent de résidence en Israël, les ressortissants de plusieurs pays européens, dont la France, l'Allemagne ou la Suisse, n'ont plus le droit d'entrer en Israël, a indiqué mercredi le ministère israélien de la Santé. Cette mesure de lutte contre la propagation du virus Covid-19 s'ajoute à l'imposition d'une période de confinement pour les voyageurs venant ces pays.

Publicité

Afin d'éviter une propagation du nouveau coronavirus, les autorités israéliennes ont annoncé mercredi 4 mars l'interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d'entrer sur leur territoire, à moins qu'ils y disposent d'un lieu permanent de résidence.

"Les ressortissants de ces pays ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien sauf s'ils prouvent qu'ils ont un lieu pour se mettre en quarantaine", a indiqué le ministère israélien de la Santé dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé la mise en place d'une quarantaine de deux semaines pour les voyageurs en provenance de France et de plusieurs autres pays européens.

"Nous allons demander à toutes les personnes qui arrivent de France, d'Allemagne, de Suisse, d'Espagne et d'Autriche, et aux Israéliens qui viennent de là-bas d'entrer en isolement", a déclaré Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse au ministère de la Santé à Jérusalem.

Des restrictions avaient déjà été imposées à l'Italie, plus important foyer de l'épidémie en Europe. Les autorités israéliennes ont annoncé jusqu'à présent 15 cas de coronavirus sur leur territoire.

"Nous sommes dans une meilleure situation que d'autres pays car depuis le début, j'ai donné des instructions pour agir au maximum et pas au minimum. Nous avons pris des mesures strictes, très strictes, pour ralentir la propagation de la maladie en Israël", a dit Benjamin Netanyahu.

"Politique d'isolement" et "tests approfondis"

"Contrairement à d'autres pays, nous avons aussi opté pour une politique d'isolement et de tests approfondis", a ajouté le Premier ministre dans sa première conférence de presse depuis la victoire de son parti, le Likoud, aux élections législatives de lundi.

Avec l'Italie et l'Allemagne, la France est l'un des principaux foyers du nouveau coronavirus en Europe. Environ 150 000 Français sont établis en Israël, dont une grande partie a la double nationalité. 

Si ces doubles nationaux pourront rester chez eux pendant leur isolement, les autorités ne savant pas encore où elles placeraient en quarantaine les autres personnes arrivant des pays européens précités, a dit Moshé Bar Siman Tov, le directeur général du ministère de la Santé. Une décision devrait être prise sous peu.

Ces mesures de restriction interviennent un mois avant la Pâque juive, qui tombe cette année le 8 avril. Chaque année, des dizaines de milliers de juifs du monde entier, notamment de France, viennent en Israël pour ces fêtes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.