Accéder au contenu principal

Coronavirus: Lufthansa immobilise 150 avions

Publicité

Berlin (AFP)

La compagnie aérienne allemande Lufthansa va immobiliser 150 de ses appareils en raison de la baisse de trafic aérien générée par l'épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé un porte-parole de l'entreprise mercredi à l'AFP.

"En raison de l'épidémie de coronavirus", le groupe va laisser au sol "25 avions long-courriers" et "125 avions court et moyen courriers", a-t-il précisé.

Le groupe Lufthansa, qui détient également les compagnies Swiss, Austrian Airlines et Eurowing, possède plus de 750 appareils dans le monde.

Cette immobilisation va commencer "à partir de cette semaine", ajoute la compagnie, qui parle de "circonstances exceptionnelles".

Lufthansa avait déjà indiqué vendredi qu'il pourrait "réduire jusqu'à 25%" ses "offres de court et moyen courriers", et immobiliser au sol "23 avions long-courriers".

Face à l'épidémie, le groupe va également geler ses embauches et proposer des congés sans solde à ses employés.

Plusieurs destinations ne sont déjà plus desservies par le groupe, comme la Chine, l'Iran, et une partie de ses vols vers l'Italie ont été annulés.

Comme pour l'ensemble des compagnies aériennes, l'activité de Lufthansa est frappée de plein fouet par l'épidémie du coronavirus, qui réduit drastiquement le trafic aérien mondial.

Signe de fébrilité, le titre du groupe a perdu près de 28% sur un an, retombant lundi à son plus bas niveau depuis 2016.

A 15h00 GMT, le titre de la compagnie évoluait en légère hausse de 0,13% à 11,92 euros à la Bourse de Francfort, dans un Dax en hausse de 0,43%.

Mi-février, l'Organisation internationale de l'aviation civile a averti que la nouvelle épidémie pourrait entraîner une baisse de 4 à 5 milliards de dollars des recettes des compagnies aériennes mondiales.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.