Accéder au contenu principal

Coronavirus: le monde sportif de plus en plus inquiet

Publicité

Paris (France) (AFP)

Le monde du sport dans l'incertitude. Plusieurs nouvelles annulations, reports et autres forfaits par précaution, causés par l'épidémie de nouveau coronavirus, sont à nouveau venus perturber jeudi le calendrier sportif, faisant craindre pour la tenue des prochains grands rendez-vous internationaux.

Jeudi en début d'après-midi, le match du Tournoi des six nations Italie-Angleterre, prévu à Rome le 14 mars, a été reporté à une date indéterminée.

C'est la deuxième rencontre du Tournoi reportée, après celle prévue initialement samedi 7 mars à Dublin entre l'Irlande et l'Italie, où se trouve le premier foyer européen de l'épidémie de Covid-19, qui a fait dans ce pays 107 morts pour plus de 3.000 cas.

Cette annonce a été faite au lendemain des mesures décidées par le gouvernement italien pour lutter contre l'extension de l'épidémie dans la péninsule. Afin d'éviter au maximum rassemblements et foules, les autorités ont publié mercredi un décret selon lequel toutes les compétitions sportives, notamment les matches de Serie A de football, devront se tenir à huis clos jusqu'au 3 avril.

- principe de précaution -

Mais plusieurs organisateurs d'évènements sportifs ont pris l'initiative d'aller encore plus loin, au nom du principe de précaution.

La course cycliste des Strade Bianche, prévue samedi à Sienne, a ainsi été purement et simplement annulée après une réunion entre les organisateurs et les autorités locales.

Cette décision intervient également après le forfait ces deux derniers jours de plusieurs équipes, comme Mitchelton, EF, Jumbo, et Groupama-FDJ, souhaitant protéger leurs cyclistes de possibles risques de contamination.

Jeudi, d'autres formations cyclistes ont elles étendu ces retrait à l'ensemble des courses italiennes.

C'est le cas de l'équipe françaises AG2R La Mondiale, qui ne concourra pas sur l'ensemble des compétitions de la péninsule jusqu'à Milan-Sanremo le 21 mars.

"En tant que chef d’entreprise, je ne peux pas engager la santé et l'intégrité de notre personnel alors que la situation sanitaire est instable en Italie et que de nombreuses interrogations, légitimes, se sont exprimées au sein de l’équipe", a déclaré Vincent Lavenu, le patron d'AG2R.

L'équipe kazakhe Astana a elle carrément décidé de renoncer à l'ensemble des courses jusqu'au 20 mars. Cela inclut donc aussi Tirreno-Adriatico (11-17 mars en Italie) et Paris-Nice (8-15 mars en France).

Ces retraits en série pourraient entraîner l'annulation pure et simple de ces épreuves, non pas en raison de l'épidémie ou des mesures prises par les autorités, mais tout simplement faute d'un nombre de concurrents suffisants.

Astana est ainsi la troisième équipe à annoncer qu'elle ne participera pas à Paris-Nice, une course dont la ministre des Sports française Roxana Maracineanu avait pourtant confirmé le maintien mardi, l'épreuve ne passant pas par des zones à risques et ne devant pas attirer plus de 3000 personnes en même temps au même endroit.

- l'Afrique en alerte -

En Afrique, zone pour le moment relativement épargnée par l'épidémie, les autorités prennent les devants.

Le Maroc a notamment restreint les rassemblements culturels et sportifs, interdisant toutes les manifestations "avec une participation de personnes venant de l'étranger" et celles rassemblant plus de 1.000 personnes. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a déjà imposé le huis clos pour tous les matches de football, toutes compétitions et toutes catégories, pour "la sécurité des joueurs, des entraîneurs et des supporteurs".

Pour beaucoup d'épreuves sportives prévues dans le monde dans les prochaines semaines, c'est désormais l'incertitude qui règne.

Ainsi, le 8e de finale retour de Ligue des champions Juventus - Olympique lyonnais, programmé le 17 mars, aura-t-il lieu et dans quelles conditions ? Pour le moment, personne ne sait, pas même les principaux concernés.

Logiquement, en vertu du décret pris mercredi par les autorités italiennes, il devrait se dérouler à huis clos, mais mercredi, l'OL a annoncé que pour le moment, l'information n'avait pas été confirmée "ni par l'UEFA, ni par la Juventus".

Les prochains matches de qualification au Mondial-2022 de la zone Asie pourraient eux se voir reportés, après une proposition faite en ce sens jeudi par la Fifa.

Et qu'en sera-t-il pour les classiques cyclistes belges qui débutent à la fin du mois ? Jeudi, 27 nouveaux cas de patients positifs au Covid-19 ont été détectés en Belgique, portant le nombre de cas à 50.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.