Accéder au contenu principal

Coronavirus: l'AMA surveille l'activité des contrôles antidopage

Publicité

Montréal (AFP)

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a déclaré vendredi qu'elle va surveiller de près l'activité antidopage dans les zones les plus touchées par l'épidémie de nouveau coronavirus, afin de détecter "toute +lacune+ éventuelle dans les contrôles".

L'Agence, basée à Montréal, a demandé aux organisations antidopage (OAD) d'accorder "la priorité à la santé et à la sécurité tout en protégeant l'intégrité des programmes de contrôle du dopage dans le monde", à l'approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo prévus cet été, selon un communiqué.

"L'AMA continue de suivre de près l'évolution de la situation du Covid-19, et en particulier la façon dont le virus pourrait se répercuter sur les activités de contrôle du dopage", a déclaré son directeur général, Olivier Niggli.

"À cette fin, l'AMA demande instamment à toutes les OAD de suivre les conseils des autorités locales en matière de santé afin d'assurer la protection des sportifs et du personnel de contrôle du dopage, tout en protégeant l'intégrité des programmes de contrôle, en particulier à l'approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020", a-t-il ajouté.

L'Agence précise qu'en cas de "réduction des contrôles", voire d'absence de ceux-ci, chez les sportifs d'une région à haut risque, "cette information sera relayée à la fois au Comité international olympique et au Comité international paralympique ainsi qu'à toute autre organisation antidopage organisant une grande manifestation prévue dans les prochains mois".

La semaine dernière, l'AMA a annoncé l'annulation de son symposium annuel prévu à Lausanne en mars, après que la Suisse, inquiète de la propagation de l'épidémie de coronavirus, a interdit tous les grands événements sur son territoire.

92 pays sont concernés par le Covid-19, un virus inédit qui bouleverse le quotidien de la planète: 100.842 cas ont été recensés et 3.456 personnes sont mortes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi vers 17h00 GMT.

Outre la Chine, les pays les plus touchés sont la Corée du Sud (6.284 cas dont 196 nouveaux, 42 décès), l'Iran (4.747 cas dont 1.234 nouveaux, 124 décès), l'Italie (4.636 cas dont 778 nouveaux, 197 décès) puis la France (577 cas dont 200 nouveaux, neuf décès).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.