Accéder au contenu principal

Covid-19 : comment se protéger face à l'épidémie

 Les ventes des gels hydroalcooliques, dont l'usage est fortement recommandé pour désinfecter les mains et éviter l'infection par le Covid-19, se sont récemment envolées en raison des craintes que suscite le virus.
Les ventes des gels hydroalcooliques, dont l'usage est fortement recommandé pour désinfecter les mains et éviter l'infection par le Covid-19, se sont récemment envolées en raison des craintes que suscite le virus. AFP - Samuel Corum

Masque, lavage de mains, smartphone, durée de vie du virus… nous répondons à quelques questions pratiques et quotidiennes qui se posent face au nouveau coronavirus. 

Publicité

Depuis l'annonce des trois premiers cas de contamination le 24 janvier, le ministère français de la Santé invite les Français à redoubler de prudence face au Covid-19

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement. "Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire fébrile", indique le ministère des Solidarités et de la Santé. "Certains cas présentent également des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires. 

Qui sont les personnes à risque ?

"On sait que pour environ 80 % des personnes la maladie n'est pas grave, affirme Sandrine Belouzard, du Centre d'infection et d'immunité de Lille (CIIL), jointe par mail. Cependant elle peut être grave pour les personnes âgées ou celles souffrant de maladies chroniques. Si le taux de mortalité est de 2-3 % en moyenne, pour les personnes de plus de 80 ans, il est de plus de 14 %." 

D’une manière générale pour les infections à coronavirus, dans les cas plus sévères, le patient peut être victime d’un syndrome de détresse respiratoire aigu, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi-viscérale pouvant entraîner un décès. Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes présentant des pathologies chroniques présentent un risque plus élevé". 

Peut-on attraper la maladie par l’eau ?

À ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission respiratoire.

Quel est le temps d’incubation ?

La période d’incubation dure de 3 à 5 jours en général, et peut aller jusqu’à 14 jours. Pendant cette période le sujet est potentiellement contagieux.

Comment se transmet le Covid-19 ?

Le Coronavirus Covid-19 se transmet par des gouttelettes émises par une personne malade, en particulier lors de contacts étroits. La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion en l’absence de mesures de protection.

Combien de temps le virus est-il actif ?

Selon une étude publiée dans le Journal of Hospital Infection, le coronavirus Covid-19 survivrait à température ambiante, comme ses proches cousins le SRAS et le MERS, en moyenne entre 4 et 5 jours sur des surfaces comme l’acier, l’aluminium, le bois, le papier, le verre, le plastique, la céramique, le téflon ainsi que d’autres matériaux cruciaux dans le milieu médical : les gants en latex et les blouses jetables. À des températures dépassant 30 °C, la résistance diminue considérablement, ne pouvant dépasser quelques heures. En revanche, des températures plus basses, en dessous de 20°C, favorisent la persistance des coronavirus humains qui survivent jusqu’à neuf jours. Les scientifiques de la Ruhr University précisent dans leurs travaux que les agents à base d’éthanol peuvent éliminer le virus de ces surfaces.

Existe-t-il un vaccin ?

"La mise au point d'un vaccin prend du temps mais de nombreux laboratoires à travers le monde se sont lancés dans cette recherche en se basant sur les connaissances acquises lors des épidémies précédentes", explique Sandrine Belouzard, du Centre d'infection et d'immunité de Lille (CIIL). "On peut espérer avoir des premiers essais d'ici plusieurs mois."

 

  • Les gestes utiles

 

Lavage des mains

Le ministère de la Santé insiste sur le lavage des mains, qui est un des principaux vecteurs de transmission du virus. Ce geste simple doit cependant être effectué méticuleusement, pendant 30 secondes. "Lorsqu’on a une infection virale, on peut facilement transmettre les virus en touchant une autre personne ou les déposer sur des surfaces (lavabos, plan de travail, poignées de porte…) ou des objets (brosse à dents, couverts…). On peut donc attraper des virus quand on entre en contact avec des personnes malades ou quand on touche des objets et des surfaces contaminés et que l’on porte ensuite les mains au visage (bouche, yeux et nez)", rappelle le site de sécurité sociale Ameli à propos des virus d'hiver. 

Les solutions hydroalcooliques - voir le guide de l'OMS pour en fabriquer - peuvent remplacer l'eau et le savon.

Port d’un masque

L’utilisation des masques chirurgicaux par la population non malade est exclue. L’usage à titre préventif pour les personnes n’étant pas en contact rapproché des malades est en effet inutile, précise le ministère des Solidarités et de la Santé

Le port d’un masque anti-projection, dit "chirurgical" permettent de réduire la diffusion des particules potentiellement infectieuses et protègent les personnes et l’environnement. Ils sont réservés aux personnes malades et aux personnes contacts des personnes à risque modéré/élevé, ainsi qu’aux professionnels de santé, aux personnes chargées des premiers secours et en charge du transport sanitaire en cas de suspicion de contact avec une personne malade. Le masque doit être changé toutes les quatre heures.

Les masques de type FFP2, sont "réservés exclusivement aux personnels hospitaliers, formés, en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés et qui réalisent des gestes médicaux invasifs (soins intensifs)".

Mouchoirs, toux et éternuements

Il est recommandé de tousser et d’éternuer "dans le coude", c’est-à-dire sans contact avec les mains. Il est également conseillé de n’utiliser qu’une fois les mouchoirs, sur lequel le virus peut survivre plusieurs heures.

Les téléphones

Le téléphone est un vecteur important de virus, puisqu’il est en contact direct avec les mains et le visage. Le site Numerama conseille de diluer du gel hydroalcoolique ou de l’alcool pharmaceutique pour désinfecter l’écran du smartphone, ou d’utiliser un film de protection qui peut se nettoyer plus facilement. 

Je présente des symptômes, qui contacter ?

Le Samu (joignable au numéro 15) est le premier interlocuteur pour les personnes qui présentent des symptômes grippaux et souhaitent avoir en ligne un professionnel du corps médical. Composer ce numéro est préférable à la consultation d’un médecin de ville ou aux urgences d’un hôpital, pour éviter la propagation du virus. Le ministère de la Santé a mis à en place un numéro vert (le 0800 130 000) pour répondre aux questions du public

Le test de biologie spécifique du coronavirus Covid-19 est réalisé uniquement en cas de suspicion de la maladie, validée par le Samu et par un infectiologue référent. Le délai pour avoir un résultat est entre trois et cinq heures. Les tests diagnostic du nouveau coronavirus sont effectués dans tous les établissements de santé de référence, plusieurs milliers peuvent être effectués chaque jour. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.