Accéder au contenu principal
Dans la presse

Elisabeth Warren renonce aux primaires : "Ce n'est pas à cause de son genre"

Elisabeth Warren
Elisabeth Warren © France 24

Dans cette nouvelle revue de presse, vendredi : Elisabeth Warren jette l’éponge dans la course aux primaires démocrates, le coronavirus cause un premier mort au Royaume-Uni et l’Australie sort des incendies après huit mois de lutte.

Publicité

Un nouveau désistement dans les primaires démocrates. Cette fois, c’est la sénatrice Elisabeth Warren qui abandonne. Dans une tribune publiée dans The New York Times, il est écrit qu’elle "voulait tout réformer sauf le Parti démocrate lui-même". The Washington Post estime que, si Elizabeth Warren renonce, "ce n'est pas à cause de son genre", mais c’est sans doute parce que "les électeurs démocrates avaient de bonnes raisons de préférer quelqu'un d'autre."

The Times fait sa Une sur le premier mort du coronavirus au Royaume-Uni, une patiente âgée de 75 ans qui avait des problèmes de santé, semble-t-il. En Afrique du Sud, c’est un premier cas de malade qui a été révélé et The Sowetan appelle à "ne pas paniquer". Et puis, en Chine, sous la pression du gouvernement central qui veut relancer l’activité économique alors que l’épidémie a ralenti dans le pays, des "usines font semblant de reprendre le travail", rapporte le journal Les Echos.

En Australie, "avec la fin des derniers brasiers, l’île fait le bilan des immenses incendies qui ont détruit plus de 12 millions d’hectares pendant 240 jours", soit huit mois, écrit Le Monde. En espérant qu’un tel épisode ne se répète pas… trop rapidement.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.