Accéder au contenu principal

L1: Amiens gâche le retour de Thauvin à Marseille

Publicité

Marseille (AFP)

Douche froide. l'Olympique de Marseille pensait fêter par une victoire le retour de Florian Thauvin, mais Amiens a égalisé à la dernière seconde (2-2), vendredi pour la 28e journée de Ligue 1.

Et Saman Ghoddos a surgi, sur la dernière attaque, pour égaliser, alors que l'OM venait de manquer des balles de 3-1.

Ce point précieux pour les Picards (19e) ne les rapproche qu'à quatre longueurs de la place de barragiste, mais il vaut pour le symbole: au Vélodrome, en "remontada", et à la dernière seconde.

André Villas-Boas était furieux contre l'arbitre à la fin du match et a connu sa première exclusion française.

Mais son équipe, qui menait 2-0 grâce à Morgan Sanson (45+1) et Dimitri Payet (57), peut s'en vouloir.

Jordan Amavi a concédé un penalty en accrochant Serhou Guirassy dans la surface, qui a lui-même transformé la sanction (83).

Marseille a perpétré sa mauvaise habitude de se faire peur en fin de match, mais cette fois cela lui a été fatal contre les Picards.

L'OM repousse Rennes (3e) à 9 et Lille (4e) à 10 points, et ses poursuivants ont un programme corsé, dimanche: les Bretons reçoivent Montpellier et le Dogues Lyon.

- OM poussif au Vélodrome -

Mais ce début 2020 est décidément poussif pour l'OM au Vélodrome, une seule victoire, contre le dernier Toulouse (1-0), une défaite contre Nantes (3-1) et deux nuls, 0-0 contre Angers avant Amiens.

L'OM a contrôlé son match avant de le laisser filer. Guirassy a aussi heurté la transversale à la 86e minute. Et deux matches difficiles attendent Marseille, à Montpellier samedi, puis le Clasico contre le Paris SG.

Pour trouver des bonnes nouvelles, il faut avancer à la 80e minute: l'OM a enfin retrouvé Florian Thauvin, absent depuis le début de la saison, excepté dix petites minutes le 1er septembre, avant de se résoudre à se faire opérer des cartilages de sa cheville droite.

"Flotov" a eu la même dizaine de minutes pour galoper, acclamé par le Vélodrome, après avoir remplacé Payet. Il a mis le feu à la surface amiénoise sur une série de dribbles à sa façon (89), mais n'a pas marqué (89). Il a eu la balle de match...

Mais les Picards ont toujours essayé de jouer, leur défense très agressive a longtemps gêné les Marseillais. Ils n'ont plus gagné depuis la 12e journée, mais la roue va peut-être tourner.

Amiens s'est remis des deux premiers buts. D'abord la frappe de Morgan Sanson sous la barre, après une passe décisive de Kevin Strootman.

Le Néerlandais, devenu remplaçant depuis l'avènement de Boubacar Kamara à son poste, a montré qu'il gardait le sens du jeu. Duje Caleta-Car malade, Kamara a reculé en défense centrale

Sinon, pas grand-chose d'autre à noter dans les 45 premières minutes que le bonnet de bain bleu ciel de Dario Benedetto, pour tenir son pansement après un choc.

Jordan Amavi, averti (17), sera suspendu contre le PSG, et Dimitri Payet aussi a reçu un avertissement (40) un peu ridicule, pour avoir à maintes reprises déplacé le ballon d'un coup franc loin de la marque peinte par l'arbitre.

Le N.10 marseillais semblait contester la distance du mur. Lassé, Monsieur Letexier l'a averti, et Payet a mis son coup franc dans ledit mur (40).

La seconde période a été plus belle: Amiens s'est plus livré et l'OM en a profité en contre.

Payet aurait pu marquer un but superbe, après deux enchaînements de passements de jambes brise-reins, mais Régis Gurtner a contré sa frappe. Le Réunionnais aurait peut-être dû servir Benedetto, dont le bonnet de bain était parfaitement démarqué sur cette action.

Mais Payet s'est refait sur l'action suivante, il a enchaîné les crochets pour passer en revue la défense picarde le long de la ligne de la surface de réparation avant de marquer, avec la complicité des fesses d'Aurélien Chedjou.

Le N.10 a encore cherché la lucarne de Gurtner sur un coup franc avant de laisser la place à Thauvin, qui sera là pour le sprint final. C'est la seule consolation de l'OM...

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.