Rugby: Saint-André nommé directeur du rugby de Montpellier

Publicité

Montpellier (AFP)

C'est acté et officiel: l'ancien sélectionneur de l'équipe de France Philippe Saint-André a été nommé nouveau directeur du rugby de Montpellier, a annoncé vendredi le club héraultais.

"Mon rôle est d'accompagner la mutation du club", explique Saint-André sur le site du club, fixant ses priorités: que le club, "dans les années à venir, n'ait plus à souffrir de la réglementation des JIFF (Joueur Issu de la Filière Formation) ou des problèmes d'effectif liés à l'absence des internationaux, comme c'est le cas en ce moment".

"Des choses ont été initiées mais il faut que Xavier et moi allions plus loin", ajoute Saint-André, évoquant l'entraîneur du MHR, Xavier Garbajosa.

Philippe Saint-André, âgé de 52 ans, occupera le poste de directeur du rugby pour remplacer le Néo-zélandais Vern Cotter, qui est rentré dans son pays natal après avoir résilié son contrat avec le MHR et sera intronisé en juillet à la tête de la sélection des Fidji.

L'ancien patron des Bleus (2011-2015) va retrouver un rôle dans le monde du rugby plus de quatre ans après la Coupe du monde en Angleterre et l'échec en quart de finale face aux All Blacks (62-13).

Depuis cette désillusion, le Drômois, originaire de Romans, a occupé son temps comme consultant dans les médias sur l'antenne de RMC. Il est par ailleurs intervenu d'une manière épisodique auprès des sélections du Cameroun ou du Canada.

- "Énormément de travail !" -

L'ancien ailier international de Clermont (69 sélections), qui est l'un des premiers joueurs français à s'être expatrié Outre-Manche, a dirigé Gloucester (1988-2002) et Sale (2005-09), avant de prendre en main Toulon (2009-11).

PSA avait noué des liens avec le président du MHR, Mohed Altrad, à l'occasion de la tentative de rachat avortée du club anglais de Gloucester par l'homme d'affaires.

Avec l'arrivée de Philippe Saint-André, Montpellier poursuit le renouvellement de son staff technique. En effet, début janvier, Jean-Baptiste Elissalde, ancien adjoint de l'ex-sélectionneur national Jacques Brunel, avait rejoint le MHR pour seconder Xavier Garbajosa dans le secteur de la défense.

Si Saint-André va assumer le management du MHR, il n'a pas renoncé pour autant à retrouver un jour le terrain. "J'ai toujours dit que je ne m'interdirais jamais de me remettre en short. Pour l'instant j'ai vraiment énormément de travail! Je fais tout à fait confiance à notre staff qui est d'une grande qualité. Tous les points vont compter et je suis là pour qu'ils ne se concentrent que là-dessus", assure t-il.

Montpellier occupe la 8e place du Top 14 au terme de la 17e journée, avec quatre points de retard sur Clermont, 6e et dernier qualifié pour la phase finale.