Accéder au contenu principal

Le FBI arrête un Russe accusé de diriger une plateforme de services pour hackers

Publicité

Washington (AFP)

Les autorités américaines ont arrêté le dirigeant russe d'une plateforme de hackers qui a gagné au moins 17 millions de dollars en vendant des données personnelles et d'autres produits et services illégaux, d'après des documents officiels.

Kirill Victorovich Firsov, décrit comme un "cyber pirate russe," a été appréhendé samedi par le FBI à son arrivée dans un aéroport de New York, a révélé mardi le site ZDNet.

Une plainte criminelle, rendue publique dans la foulée, explique que le hacker russe gérait depuis 2013 la plateforme deer.io.

Ce site comprenait notamment des "magasins virtuels" qui vendaient "toutes sortes de données piratées ou récupérées, américaines ou internationales, financières ou appartenant à des entreprises", comme des identifiants de connexion avec les mots de passe.

Selon les enquêteurs, deer.io était "une solution clef en main avec une vitrine et des services d'hébergement, où les cybercriminels pouvaient faire de la publicité et vendre leurs produits".

Pour revendre leur contrebande, les hackers pouvaient acheter une vitrine sur ce site moyennant l'équivalent d'une douzaine de dollars par mois.

"A ce stade, les autorités n'ont trouvé aucune enseigne légitime sur deer.io", qui était hébergée en Russie, hors d'atteinte pour la police américaine.

Pour vérifier que ce service vendait de véritables informations, le FBI a acheté les données de plus de 3.000 comptes piratés pour moins de 700 dollars en bitcoin, et a ensuite identifié les noms, dates de naissance et numéros de sécurité sociale de personnes habitant en Californie.

Kirill Victorovich Firsov doit comparaître devant un tribunal fédéral à New York. Il encourt jusqu'à 20 ans de prison.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.