Accéder au contenu principal

Ligue des champions : à huis clos, le PSG n'a pas tremblé face à Dortmund

Neymar célèbre la victoire du PSG sur Dortmund en Ligue des champions, le 10 mars 2020.
Neymar célèbre la victoire du PSG sur Dortmund en Ligue des champions, le 10 mars 2020. © UEFA Pool via Reuters

Le PSG s'est qualifié mercredi face au Borussia Dortmund pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Les coéquipiers de Neymar se sont imposés 2 à 0 dans ce match disputé à huis clos au Parc des princes. Ils avaient été battus 2 à 1 par les Allemands lors du match aller.

Publicité

La fin de la malédiction parisienne ? Après trois échecs consécutifs en huitième de finale de Ligue des champions, le PSG verra cette fois les quarts de finale de la compétition européenne. Malgré une défaite 2 à 1 au match aller, les coéquipiers de Neymar ont maîtrisé le Borussia Dortmund (2-0), mercredi 11 mars, dans un Parc des princes sans supporters pour cause de coronavirus.

Malgré ce huis clos, les Parisiens n'étaient pas seuls ce soir. Plusieurs milliers de supporters se sont rassemblés à l'extérieur du stade pour se faire entendre et tirer des feux d'artifices visibles depuis la pelouse.

Les hommes de Thomas Tuchel abordent le match en confiance et parviennent à prendre le jeu à leur compte. Après un premier quart d'heure de domination stérile, le PSG inquiéte enfin son adversaire. Angel Di Maria glisse le ballon en profondeur pour Cavani, qui tire en première intention. Le gardien de Dortmund détourne du talon in extremis (25e). La lumière vient d'un corner. Di Maria expédie le ballon sur la tête de Neymar, complèment oublié au second poteau. Cette fois, Bürki ne peut rien faire (28e, 1-0).

Ce but parisien va réveiller les Allemands. C'est à leur tour de passer à l'offensive en s'appuyant sur la vitesse des latéraux Guerrero et Hakimi et le talent d'Haaland et Sancho. Paredes est contraint de faire faute sur ce dernier. Le coup franc est tiré fort. Mais Navas réalise son premier arrêt, en deux temps (36e). Quelques minutes plus tard, Sancho, encore lui, perfore la défense d'un une-deux. Il tente sa chance dans un angle fermé, mais le gardien costaricain du PSG veille (38e).

Et le PSG fait mieux que résister. Sur une récupération de Paredes au milieu de terrain, Neymar parvient à la glisser à Di Maria qui décale immédiatement sur Sarabia à droite. Le centre est repris par Bernat qui double le score (45e+1 , 2-0).

Le PSG en difficulté en deuxième période

Les Parisiens abordent la seconde mi-temps en gestionnaires. Les Allemands en profitent pour imposer leur domination dans un match plus heurté où les fautes se multiplient.

Le PSG joue désormais les contres. Hummels est même contraint de commettre une énorme faute sur Cavani au milieu de terrain alors que celui-ci partait au but. Les hommes de Thomas Tuchel tentent également de s'appuyer sur la vitesse de Kylian Mbappé, entré en jeu à la place de Sarabia.

Et, malgré les coups de boutoir incessants des Allemands, les Parisiens vont tenir. Le capitaine Marquinhos y veille, quitte à défendre ses partenaires lors d'un début de bagarre (89e). Les Français tiennent leur quarts de finale. Après trois années frustrantes en Ligue des champions, le PSG peut enfin "rêver plus grand".

Revivez le match avec notre liveblog

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.