Accéder au contenu principal

Ligue des champions : l'Atletico Madrid élimine Liverpool, tenant du titre

D'un doublé, Llorente a éliminé Liverpool en huitième de finale de la Ligue des champions.
D'un doublé, Llorente a éliminé Liverpool en huitième de finale de la Ligue des champions. © Paul Ellis, AFP

Avec une victoire 3 à 2 à Anfield, l'Atletico Madrid a obtenu sa qualification en quarts de finale de Ligue des champions contre le tenant du titre, Liverpool. Les Madrilènes ont poussé leurs adversaires jusqu'à la prolongation.

Publicité

Le champion d'Europe en titre est tombé. Au bout des prolongations, l'Atletico Madrid a éliminé Liverpool en les battant sur sa pelouse d'Anfield (2-3). Liverpool s'était déjà incliné 1 à 0 en Espagne au match aller.

Sous une pluie battante, le champion d'Europe en titre a buté sur le bloc défensif des "Colchoneros", à l'image du gardien Jan Oblak, impérial dans la cage madrilène (14e, 34e, 38e). Mais le portier slovène n'a rien pu faire sur l'ouverture du score, une tête piquée et puissante du milieu néerlandais Georginio Wijnaldum (43e), déjà double buteur contre Barcelone il y a un an.

Les "Reds" ont alors entamé un siège en règle de la cage adverse, trouvant même la transversale par Andy Robertson (67e) sans parvenir à tromper Oblak.L'Atlético a même cru réussir le hold-up dans la dernière minute du temps additionnel avec un but de la tête de Saul. Mais l'arbitre l'a logiquement annulé pour hors-jeu (90e+3) et condamné les deux équipes à une prolongation.

Llorente frappe deux fois

Liverpool a cru avoir fait le plus dur lorsque Firmino inscrit le but du 2 à 0 après un centre impeccable de Wijnaldum. C'était sans compter sur l'entrant madrilène Llorente (94e, 2-0). Sur une mauvaise relance au pied d'Adrian, dans l'axe, le ballon est récupéré par João Felix, qui sert l'attaquant. Il tire du droit à ras de terre pour faire mouche (97e, 2-1)

Sur une contre-attaque, les Reds tardent à se replacer, Marcos Llorente hérite du ballon, arme du droit à l'entrée de la surface et marque au ras du poteau (105e, 2-2).

Inlassablement, Liverpool va se jeter à l'assaut des cages d'Oblax. Et, inlassablement, ils se voient repoussés. Les hommes de Marco Simone tiennent bon face aux champions en titre et s'offrent même le luxe d'inscrire un troisième but grâce à Morata (120e, 2-3) qui leur donne la victoire.

Anfield déchante : la Ligue de champions ne restera pas "Reds" cette année.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.