Accéder au contenu principal

Coronavirus: la fin des 8es de Ligue des champions et Ligue Europa reportée

Publicité

Paris (AFP)

L'UEFA a franchi un pas supplémentaire vers la mise en sommeil de ses compétitions en annonçant vendredi le report de tous les matches de Ligue des champions et de Ligue Europa programmés la semaine prochaine en raison de la propagation du coronavirus.

"En lien avec les décisions prises par divers gouvernements, tous les matches de compétitions de clubs de l'UEFA programmés la semaine prochaine sont reportés", a annoncé l'instance européenne dans un communiqué, ce qui inclut les huitièmes de finale retour de C1 et de C3 prévus de mardi à jeudi.

Les matches de Ligue des champions Juventus-Lyon et Manchester City-Real Madrid, initialement programmés mardi, avaient d'ores et déjà été reportés pour cause de mise en quarantaine des joueurs turinois et madrilènes. Le match Bayern-Chelsea prévu mercredi aurait dû se jouer à huis clos. Et la rencontre Barcelone-Naples ce même jour se heurtait à la suspension par les autorités espagnoles de tout vol en provenance d'Italie.

Ce report des rencontres, qui suit le mouvement général des Ligues professionnelles en Italie, en France et en Espagne notamment, devrait permettre à l'UEFA de redessiner en urgence le calendrier du football européen, contraint d'observer une longue période d'inactivité en raison de la pandémie.

L'organe directeur du football européen doit réunir ses fédérations membres mardi par visioconférence pour évoquer le sort de ses compétitions phares, y compris l'Euro-2020 (12 juin-12 juillet), de plus en plus menacé de report lui aussi.

Quatre équipes ont pour l'instant pu rallier les quarts de finale de la C1, le Paris SG et l'Atalanta Bergame - après des matches retour joués à huis clos - ainsi que l'Atlético Madrid et Leipzig.

La pandémie de coronavirus bouleverse le calendrier sportif européen et mondial, avec de très nombreux reports ou annulations de compétitions et d'épreuves.

Le nouveau coronavirus a fait au moins 4.958 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 09H00 GMT.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.