Accéder au contenu principal

Coronavirus : Donald Trump déclare l'état d'urgence et débloque des fonds

Le président américain Donald Trump a donné une conférence de presse consacrée au Covid-19, le 13 mars 2020 à la Maison Blanche.
Le président américain Donald Trump a donné une conférence de presse consacrée au Covid-19, le 13 mars 2020 à la Maison Blanche. © Reuters

Le président américain Donald Trump a décrété vendredi l'urgence nationale pour faire face à la pandémie de coronavirus, ouvrant la voie au déblocage d'une aide fédérale supplémentaire de 50 milliards de dollars à destination des Etats et localités affectés.

Publicité

Le président américain a déclaré, vendredi 13 mars, une procédure d'urgence nationale aux États-Unis pour faire face à la menace du coronavirus. "Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale", a-t-il affirmé depuis les jardins de la Maison Blanche.

Donald Trump a annoncé qu'il allait débloquer une aide fédérale de 50 milliards de dollars pour permettre aux États et localités affectés de lutter contre cette maladie.

"Nous avons fait de gros progrès comparé à ce qui a été fait dans d’autres zones du monde", a assuré le président américain. "Comme vous le savez, l’Europe vient d’être désignée comme l’épicentre de l’épidémie. On peut appeler cela de la chance, peut-être, mais grâce à notre détermination et nos actions, nous allons vaincre cette menace. Nous avons fermé notre frontière pour 30 jours aux ressortissants européens."

>> À lire aussi : "Pourquoi Pékin cède au complotisme pour faire porter le chapeau du coronavirus à Washington"

"Pas nécessaire" de tester tout le monde

Donald Trump a par ailleurs promis une "forte hausse" des capacités à tester le virus aux États-Unis avec près de 500 000 tests disponibles dès la semaine prochaine. Il a néanmoins précisé qu'il ne souhaitait pas généraliser l'utilisation de ces tests : "Nous ne voulons pas que tout le monde se fasse tester, ce n’est pas nécessaire". Avant de conclure sur une note optimiste : "Nous nous en sortirons, plus forts."

L'urgence nationale, qui s'appuie sur le Stafford Act voté en 1988, autorise l'Agence fédérale de gestion des secours (FEMA) à mettre des fonds à la disposition des États et des comtés, et de déployer des équipes de secours. 

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.