Accéder au contenu principal

Coronavirus: pas de pénurie de médicaments, selon la fédération Leem

Publicité

Paris (AFP)

La fédération française de l'industrie pharmaceutique (Leem) assure mardi qu'"aucune pénurie" de médicaments "n'est à déplorer à ce jour" dans la crise sanitaire liée au coronavirus, et qu'elle suit avec "une vigilance extrême" l'évolution de la situation.

Les industriels du secteur pharmaceutique en France sont "mobilisés (...) sur deux fronts: la sécurisation des approvisionnements en médicaments et la recherche de solutions thérapeutiques", souligne leur communiqué.

Le Leem souligne que la "priorité absolue" est d'"assurer aux patients, à l'hôpital et en ville, la continuité d'accès aux médicaments qui leur sont indispensables".

La fédération indique avoir pris les mesures nécessaires "dès les premiers signaux d'alerte en provenance de Chine". Elle informe en permanence les autorités de santé sur les "risques de tensions" liés aux mesures de confinement prises à l'étranger.

"Aucune pénurie n'est à déplorer à ce jour, mais le Leem suit avec une vigilance extrême l'évolution de la situation", déclare la fédération.

Elle note que les entreprises disposent généralement de "sites de production back up en Europe" (sites de production de sauvegarde) pour leurs médicaments ou ont "des stocks pour faire face" aux mesures de confinement.

Les industriels du médicament se disent parallèlement engagés dans "une course contre la montre pour identifier et concevoir des solutions thérapeutiques" en collaboration avec la recherche médicale "afin d'accélérer le développement de thérapies, de diagnostics et de vaccins contre le Covid-19".

La fédération rappelle que les infectiologues testent actuellement plusieurs médicaments, notamment des molécules ayant déjà fait leur preuve pour d'autres maladies virales comme des antiviraux déjà utilisés contre le VIH/sida ou un antiviral ayant servi pour Ebola.

Plusieurs programmes de développement de vaccins contre le nouveau coronavirus ont d'autre part été lancés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.