Accéder au contenu principal

Coronavirus : en France, une "réduction du nombre de malades" attendue d'ici 8 à 12 jours

Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, le 8 mars 2020, lors d'une conférence de presse à Paris.
Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, le 8 mars 2020, lors d'une conférence de presse à Paris. REUTERS - PASCAL ROSSIGNOL

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a estimé, mercredi matin, que l'impact du confinement, instauré mardi midi, en France, devrait être mesurable d'ici 9 à 12 jours. Il s'attend à "une réduction du nombre de malades".

Publicité

L'impact des mesures de confinement obligatoire prises en France pour tenter d'endiguer la progression de la pandémie de coronavirus sera mesurable dans 10 à 12 jours, a déclaré, mercredi 18 mars, le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Ce qui dans 8, 10, 12 jours est à observer, à attendre, à espérer et arrivera, c'est une inflexion de la courbe de l'épidémie, une réduction du nombre de malades", a déclaré Olivier Véran sur LCI, au lendemain de l'entrée en vigueur des mesures qui limitent drastiquement les déplacements en France. "Mais je ne dis pas aujourd'hui que dans 12 jours nous serons venus à bout de l'épidémie", a-t-il précisé.

Le ministre de la Santé a également indiqué avoir signé un bon de commande "effectif immédiatement" pour acheter plus d'un millier de respirateurs supplémentaires "de manière à transformer des lits (...) en lits de réanimation."

>> À lire : Coronavirus : la France va plonger dans la récession, des nationalisations pas exclues

Certains marchés alimentaires, où les distances de sécurité ne sont pas en mesure d'être respectées, pourraient quant à eux être appelés à fermer leurs portes pour limiter les contacts et freiner l'épidémie, a ajouté Olivier Véran.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.