Accéder au contenu principal

Le gouvernement tunisien annonce un confinement à l'échelle nationale contre le coronavirus

L'avenue Habib Bourguiba, à Tunis, le 18 mars 2020, peu avant l'heure du couvre-feu imposé pour freiner la propagation du coronavirus en Tunisie.
L'avenue Habib Bourguiba, à Tunis, le 18 mars 2020, peu avant l'heure du couvre-feu imposé pour freiner la propagation du coronavirus en Tunisie. © Fethi Belaid, AFP

Afin de restreindre les déplacement et contrer la propagation du coronavirus, le président tunisien Kaïs Saïed a ordonné vendredi un confinement général du pays. La mesure démarre dès dimanche matin, jusqu'au 4 avril.

Publicité

Les Tunisiens s'apprêtent à leur tour à vivre confinés. Le président Kaïs Saïed a annoncé, vendredi 20 mars, un confinement général du pays, après avoir enregistré une hausse du nombre de malades du nouveau coronavirus. Le confinement sera en vigueur à partir de dimanche matin et jusqu’au 4 avril, a indiqué la présidence du gouvernement dans un communiqué sur Facebook.

Durant la journée, chacun doit rester chez soi, et ne sortir que dans des cas "d'extrême nécessité", a indiqué le président lors d'une allocution télévisée. Les déplacements d'une région à l'autre sont également interdits sauf "raison légitime", a poursuivi Kaïs Saied.

Sur Twitter, la présidence tunisienne précise que l'approvisionnement alimentaire sera assuré et que les petites boutiques seront ouvertes. 

Le président a également décrété la fermeture des sites industriels où se trouvent un nombre important de travailleurs. Il a appelé à une solution coordonnée sur le plan international dans le cadre des Nations unies.

54 cas et un décès

La présidence du gouvernement a indiqué que les secteurs vitaux, tels que l’agriculture et agroalimentaire, la santé, la sécurité, la communication ou l’énergie, continueraient à travailler. Un programme d’aide pour les plus vulnérables est à l’étude, a précisé la même source.

La Tunisie, qui a déjà fermé ses frontières maritimes, terrestres et aériennes, est depuis mercredi sous le coup d'un couvre-feu de 18 h à 6 h du matin. Le pays, qui a fait 690 tests, compte 54 cas identifiés et un décès dû au nouveau coronavirus.

Avec AFP

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.